Loon de Google arrive au Kenya

L’opérateur Telkom Kenya se servira du réseau de ballons stratosphériques à partir de l’année prochaine pour connecter des habitants isolés. C’est le premier déploiement commercial de cette technologie

Facebook et Google sont occupés depuis plusieurs années à développer des plates-formes à haute altitude destinés à connecter les populations de la planète encore exclues d’Internet. Si le premier vient d’échouer à mettre en place son drone Aquila, le deuxième officialise cette semaine le premier déploiement commercial au Kenya de ses Loon, ce réseau de ballons stratosphériques.

Une sacrée victoire, cinq ans après les premières expérimentations au sein du Labo X de Google. Le lancement se fera en coopération avec l’opérateur Telkom Kenya qui va s’appuyer sur les ballons pour étendre la couverture de son réseau.

Une simple carte SIM 4G pour les utilisateurs

Postés à 18 000 mètres au-dessus du sol, ces ballons sont gonflés à l’hélium et sur-pressurisés pour ne pas éclater. Ils sont également dotés d’émetteurs et de récepteurs radio 4G pour connecter les ballons entre eux et à Internet, via une ou plusieurs stations de base. C’est ainsi qu’ils fournissent un réseau aux utilisateurs au sol, pour qui le procédé est transparent. Il leur suffit d’acquérir une carte SIM pour accéder à Internet, exactement comme pour la téléphonie mobile.

Alimentés à l’énergie solaire, les ballons (et leurs composants électroniques) sont contrôlés par un système complexe de navigation pour les maintenir dans la mesure du possible au-dessus de zones précises malgré les vents et la météo. Heureusement, chacun d’eux peut couvrir jusqu’à 5000 kilomètres carrés. Mais leur durée de vie est limitée et ils doivent être remplacés régulièrement. Des essais ont été effectués en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, au Pérou ou encore à Puerto Rico après le passage de l’ouragan Maria en 2017. Pour mémoire, cette réussite américaine est également un peu hexagonale, puisque le CNES, l’Agence spatiale française, a collaboré au projet.

Alphabet avait déjà annoncé la semaine dernière créer une filiale spécialement dédiée à Loon, et une autre à Wing, son projet de drone de livraison. Les ballons décolleront donc les premiers.

Avec 01net

Thierry BARBAUT - Rédacteur en chef
Rédacteur en chef du média info-afrique.com - #innovation #Afrique #Digital - Responsable de la stratégie numérique et communication de l'Agence des Micro Projets (ONG La Guilde). 20 années de pilotage de projets dans l'aide au développement et en rapport avec les Objectifs de Développement Durables dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique.