Le Ghana en négociation pour un nouveau pret avec la Chine

Le Ghana a engagé des négociations avec la Chine pour un prêt d’un montant de 6 milliards de dollars U.S auprès de la China Exim Bank (CEB) afin de développer les infrastructure sociales de bases du pays, ont annoncé des sources officielles.

« Cet argent ira à des secteurs comme la santé, l’éducation, l’eau et l’électricité », a affirmé le vice-président John Mahama Dramani, de retour d’un séjour en Chine, selon la radio publique ghanéenne qui fournit l’information sur son site internet consulté par Ouestafnews.

Le Ghana, devenu un pays exportateur de pétrole depuis la fin 2010, a de plus en plus appel à la Chine en matière de coopération financière. Le nouveau géant de l’économie mondiale est selon le site spécialisé africaneconomicoutlook.org le pays qui compte le plus de projets dans le pays, avec 415 opérations validées, suivi de l’Inde et du Liban.

Si les négociations avec la China Exim Bank aboutissent, le prêt viendra s’ajouter au 3 milliards de dollars accordés précédemment au pays par la Chinese Development Bank (CDB), dont 1 milliard déjà décaissé pour l’exploitation du gaz dans la plateforme pétrolière de Jubilee oil et aux 150 millions de dollars prêtés par l’entreprise de télécommunications chinoises Huawei technology afin de permettre au pays d’augmenter son taux d’accès à internet.

Le président John Atta-mills a été souvent attaqué sur la question de la dette extérieure, qui de l’avis de ses opposants à doublé depuis sa prise de fonction en 2009.

En mai 2011, le gouvernement poussé dans ses derniers retranchements a posé un acte inédit, selon une information publiée par Apanews, en publiant par l’intermédiaire de son ministre délégué à l’information Samuel Okudzeto Ablakwa le montant de la dette extérieure qui s’élevait à 13,4 milliards de dollars.

En tant que « pays pauvre très endetté , le Ghana doit également adopter une stratégie réaliste de gestion de sa dette afin d’éviter de tomber dans le surendettement », peut-on lire sur africaneconomicoutlook.

Thierry Barbaut pour info-afrique

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.