Le Brésil assomme le Cameroun

Malmené en début de match par le Cameroun, le Brésil a finalement pris le dessus pour s’imposer largement à l’arrivée (1-4). La Seleção termine en tête de sa poule et affrontera le Chili en 8es.

Cameroun-Brésil 1-4
Cameroun : Matip (26e)
Brésil : Neymar (17e, 35e), Fred (50e), Fernandinho (84e)

Sans surprise, le Brésil sera bien au rendez-vous des 8es de finale. Pour l’en priver, il fallait un scénario cataclysmique qui n’a donc pas eu lieu. Même s’il a encore affiché quelques faiblesses, le pays hôte a livré sa prestation la plus aboutie de la première phase face au Cameroun, grâce notamment à un deuxième acte parfaitement maîtrisé (1-4).

Le-Brebresil-assomme-ghanaUne prestation peut-être à relativiser face un adversaire déjà éliminé avant d’entrer sur la pelouse. Mais les Lions Indomptables, passés au travers contre la Croatie (0-4), ont mis un point d’honneur à quitter la compétition sur une bonne note. Ce qu’ils ont fait, même s’ils n’ont pas pu gommer leurs imperfections défensives ni rivaliser sur la durée. Du coup, les espaces parfois béants laissés au sein de la défense camerounaise permettaient à Neymar de livrer un véritable récital. D’abord en étant libre de reprendre à sa guise un centre de Luiz Gustavo venu de la droite (0-1, 17e). Puis en doublant la mise quelques instants plus tard en solitaire (1-2, 35e).

En première période, les exploits de l’ancien joueur de Santos ne suffisaient cependant pas à masquer les faiblesses du système maintenu et inchangé de Luiz Felipe Scolari. Une tactique qui était d’ailleurs mise à mal par un Cameroun combatif et séduisant dans l’animation offensive lors du premier acte. A tel point que Matip, d’abord auteur d’une tête sur la transversale (26e), parvenait à plonger momentanément le Brésil dans le doute en reprenant victorieusement un centre de Nyom (1-1, 26e).

Mais, malgré leurs bonnes intentions, les Lions volaient en éclats après le repos. Un coup d’accélérateur auriverde permettait d’ailleurs à Fred d’inscrire son premier but dans la compétition, malgré une position de hors-jeu non signalé (1-3, 50e). En lutte à distance avec le Mexique pour la première place du groupe, le Brésil finissait par soigner son goal average en fin de rencontre au bénéfice d’une belle action collective conclue d’un pointu par Fernandinho (1-4, 84e). Un Brésil enfin conquérant, qui a haussé son niveau au bon moment. Les choses sérieuses vont désormais commencer pour la Seleção dans sa conquête d’une 6e étoile. Et ce, dès samedi, avec un choc sud-américain face au Chili…

Les joueurs du match
Il faut généralement au moins un joueur d’exception pour remporter un Mondial. Le Brésil le tient en la personne de Neymar, encore explosif et seul véritable joueur capable de faire l’exploit aux avant-postes. Le Brésilien est devenu le nouveau meilleur buteur du tournoi avec deux nouvelles réalisations (qui portent son total à 4). Il aurait même pu en ajouter davantage sans la vigilance d’Itandje dans le but camerounais. A noter également l’entrée réussie de Fernandinho en début de deuxième période. Le joueur de Manchester City a apporté l’impact qu’il manquait dans le milieu de terrain auriverde. Présent dans les duels, le voilà qui pourrait postuler à une place de titulaire en 8es de finale. Sorti à la pause, Paulinho pourrait en faire les frais.

On n’a pas aimé
Trois matches, trois défaites. Un bilan auquel est désormais habitué le Cameroun, déjà à zéro point lors du Mondial 2010. Les Lions Indomptables en sont dorénavant à sept revers de rang en Coupe du monde et se sont montrés (encore) loin du niveau exigé par la compétition. A l’image d’Henri Bedimo, enfin titulaire sur le couloir gauche de la défense, mais à court de rythme pour contenir les montées répétées de Hulk. Dans l’entrejeu, Eyong Enoh, Stéphane M’Bia et Landry N’Guémo sont apparus trop désunis pour espérer proposer un milieu de terrain compact. Privée d’un premier rideau digne de ce nom, la défense camerounaise a de nouveau pris l’eau.

Résultats Groupe A :
Lundi
Cameroun-Brésil 1-4
Croatie-Mexique 1-3

close
close