La Russie a annulé 20 milliards de dollars de dette de pays africains

La Russie a annulé 20 milliards de dollars de dette de pays africains envers Moscou, a fait savoir mercredi soir à New York Vladimir Sergueïev, directeur du Département des organisations internationales du ministère russe des Affaires étrangères.

 

La Russie a en outre versé 50 millions de dollars au fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, destiné en premier lieu au développement de l’Afrique subsaharienne.

Selon le diplomate, les donations russes au Programme alimentaire mondiale pour 2011 ont été reparties entre l’Ethiopie, la Somalie, la Guinée, le Kenya et Djibouti. La Côte d’Ivoire a reçu de l’aide alimentaire russe via l’Organisation internationale de protection civile.
La Russie contribue également aux efforts déployés par le G8 en vue d’aider les pays africains, a indiqué M.Sergueïev.

Les donations russes au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont quant à elles atteint 100 millions de dollars.
En 2011, la Russie a affecté 20 millions de dollars à la mise en œuvre du programme de la Banque mondiale pour le contrôle du paludisme en Afrique.

Toujours d’après M.Sergueïev, la Russie a signé avec la Zambie et la Tanzanie des accords dans le cadre du plan “dettes contre développement”. Des accords similaires pourraient être conclus avec le Bénin, le Mozambique et l’Ethiopie.

Thierry Barbaut