Kigali se projette en ville durable avec Tactis

Le développement des smarts city, villes intelligentes ou plus simplement villes durables sont au cœur du défi de structuration et d’urbanisation que l’Afrique doit relever. Un sujet qui sera abordée lors de la saison Africa2020 qui démarre au sommet de Bordeaux le 4 et 5 juin et se clôturera en fin d’année 2020, un sommet qui regroupera donc de nombreux événements sous la thématique des villes intelligentes.

Le Rwanda sur de nombreux points fait déjà figure de modèle. Le pays des milles collines impressionne régulièrement dans sa façon de développer ses infrastructures et surtout en déployant massivement des projets ambitieux et innovants. Une des particularités est l’usage quasi systématique du numérique avec des entreprises partenaire capable de déployer ce savoir faire.

  • La santé avec la livraison de sang et de plaquettes avec des drones depuis de nombreuses années. Une expertise désormais reconnue à l’international avec un déploiement dans d’autres pays. La santé aussi dans les nano technologies et le traitement des cancers dans un établissement de Kigali.
  • La gestion des déchets avec d’ambitieuses stratégies de recyclage et de compostage mais aussi avec la législation comme l’interdiction de l’usage de sachets en plastique depuis 10 ans. Kigali s’affiche fièrement en ville la plus propre d’Afrique.
  • Les services publics en ligne avec Irembo, la plateforme multi langues développée par le RDB, le Rwanda Development Board. Toutes les démarches administratives citoyennes et pour les entreprises y sont regroupées.
  • Une stratégie innovante de communication souvent digitale de mise en avant des nombreux atouts du pays comme dans le tourisme, les affaires et bien d’autre secteurs avec le #VisitRwanda.
  • Le plan d’urbanisation moderne et durable de la capitale présenté sous le nom de Masterplan de Kigali.

C’est justement sur cette dernière thématique du développement de la ville durable que l’entreprise française Tactis, avec sa filiale africaine, intervient en synergie avec des partenaires et les politiques publiques. Un objectif clair : développer un savoir faire en s’appuyant sur une démarche citoyenne en totale adéquation avec les nouvelles technologies.

Le projet porté par Tactis : Kigali ville durable

Le ministère de l’Innovation et des TIC du Rwanda, la ville de Kigali, le cabinet Tactis et leurs partenaires travaillent à l’amélioration de la durabilité de la ville de Kigali par la mise en place d’un projet numérique ambitieux : un portail citoyen innovant doublé de l’implémentation d’un réseau de capteurs pour contrôler la qualité de l’air. Ce projet sera réalisé grâce à un financement de la Direction Générale du Trésor Français.

Pourquoi avoir choisi la ville de Kigali ?

Depuis quelques années, la capitale du Rwanda démontre sa volonté de devenir un hub technologique en Afrique. A travers des projets pilotes, une politique novatrice et un masterplan ambitieux, le Smart City Rwanda Masterplan pose les objectifs pour transformer les villes rwandaises en villes intelligentes et durables. Pour Stéphane Lelux, président de Tactis : « Un an après avoir ouvert la filiale Afrique du groupe Tactis à Kigali, une première pour une entreprise française du numérique, je suis heureux du travail accompli avec la ville de Kigali et les autorités rwandaises positionnant la relation citoyenne au coeur du projet Smart City de l’un des hubs les plus innovant et dynamique d’Afrique. »

La création d’un portail citoyen pour les habitants de la ville de Kigali

Réplicable à d’autres villes en Afrique, la mise en place de ce portail citoyen participatif permettra aux habitants de Kigali d’intéragir avec les autorités urbaines et, grâce au numérique, d’être mieux intégré au centre décisionnaire de la ville :

Améliorer la qualité de vie des citoyens
Favoriser la réactivité des services de la ville
Structurer la communication entre ville et habitants
Implémenter de nouveaux services urbains durables
Renforcer de la notoriété du Rwanda en tant que territoire d’innovation

Le contrôle de la qualité de l’air grâce à un réseau de capteurs innovant

En complément de capteurs fixes installés sur les bâtiments publics, la mesure de la qualité de l’air de la ville de Kigali sera affinée par un réseau de capteurs mobiles géolocalisés, mis en place sur des véhicules. Ce dispositif se doublera d’une plateforme de visualisation pour que les autorités locales puissent suivre en temps réel la qualité de l’air.

Visualiser en direct la qualité de l’air dans la ville
Identifier les zones les plus polluées
Obtenir de données fiables sur les sources de pollution
Contrôler la propagation des maladies respiratoires
Utiliser la donnée pour la planification urbaine et la prise de décision publique

Pour en savoir plus le site de Tactis

close
close