IFC et le gouvernement rwandais s’associent pour développer la fabrication de vaccins au Rwanda

Vaccins Afrique Rwanda
Vaccins Afrique Rwanda

IFC et le Rwanda Development Board ont signé aujourd’hui un accord de collaboration visant à développer la capacité de fabrication de vaccins au Rwanda et à contribuer à l’expansion de la production de vaccins en Afrique.

Dans le cadre de cette collaboration, la SFI aidera le Rwanda à mener des études de diagnostic et de faisabilité pour s’assurer que les cadres techniques et politiques nécessaires à l’établissement d’une chaîne d’approvisionnement de classe mondiale pour la fabrication de vaccins au Rwanda sont en place pour produire des vaccins destinés à être utilisés au Rwanda et à être exportés à travers l’Afrique.

L’Afrique dépend d’autres pays pour 99 % de son approvisionnement en vaccins.

Info Afrique

Le partenariat s’attachera à soutenir l’association récemment annoncée par le Rwanda avec BioNTech, une société de biotechnologie de premier plan, et la Fondation kENUP, afin d’étudier la possibilité d’établir une capacité de fabrication de bout en bout pour les vaccins à ARNm. D’autres installations potentielles de production de vaccins et de produits pharmaceutiques, notamment une installation de remplissage et de finition, devraient être implantées avec BioNTech dans la zone économique spéciale de Kigali.

L’Afrique dépend d’autres pays pour 99 % de son approvisionnement en vaccins. L’Union africaine et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies visent à ce que 60 % des vaccins de routine soient produits localement d’ici 2040. Les CDC africains ont identifié le Rwanda, le Sénégal et l’Afrique du Sud comme des centres régionaux potentiels de fabrication de vaccins en Afrique.

“Le Rwanda vise à produire des vaccins de haute qualité pour le marché africain. Une installation de production comme celle envisagée dans cet accord de collaboration fait progresser cet objectif. Nous sommes heureux d’avoir l’IFC comme partenaire stratégique”, a déclaré Zephanie Niyonkuru, directrice générale adjointe du Rwanda Development Board (RDB).

“Une Afrique résiliente doit développer et maintenir son propre approvisionnement fiable en vaccins et son industrie de la santé. Ce partenariat avec l’Office rwandais de développement est une étape essentielle pour aider l’Afrique à renforcer ses capacités de production de vaccins afin de répondre au COVID-19 et aux futures pandémies”, a déclaré Samuel Dzotefe, directeur régional par intérim de l’industrie manufacturière, de l’agroalimentaire et des services de la SFI au Moyen-Orient et en Afrique.

Le Groupe de la Banque mondiale a intensifié son soutien aux pays pour la production, l’acquisition et la distribution de vaccins, en particulier en Afrique. Au 29 juillet 2021, la Banque mondiale a approuvé des opérations visant à soutenir le déploiement de vaccins dans 54 pays du monde, pour un montant de 4,6 milliards de dollars, afin d’aider les pays à acheter et à distribuer des vaccins et à résoudre les problèmes de préparation. Pour soutenir ce travail, l’IFC collabore avec les gouvernements et le secteur privé pour soutenir des projets pharmaceutiques et de fabrication de vaccins connexes.

À propos de l’IFC

L’IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus grande institution mondiale de développement axée sur le secteur privé dans les marchés émergents. Nous travaillons dans plus de 100 pays, utilisant notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2021, l’IFC a engagé un montant record de 31,5 milliards de dollars en faveur d’entreprises privées et d’institutions financières dans les pays en développement, tirant parti du pouvoir du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et stimuler la prospérité partagée, alors que les économies sont aux prises avec les impacts de la pandémie de COVID-19. Pour plus d’informations, visitez le site www.ifc.org.

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.