GENETcom lance le système de payement via mobile

C’est une révolution en Guinée Équatoriale. Sous la conduite d’une jeune entreprise. GENETcom, avec à sa tête Zibhino Rodriguez Ango, le Directeur exécutif

GENETcom vient de lancer un service de payement par mobile sous l’appellation de Gpay. « Après plusieurs années d’attentes, nous avons un moyen qui permettra enfin aux populations vivants dans les zones reculés où il n’y a pas de banques, de bénéficier de nos services et de pouvoir régler leurs factures et effectuer des envoie d’argent d’un point à un autre. Mais ce service ne se limitera pas qu’aux populations des zones rurales. Même celles des zones urbaines sont concernées. Ce sont d’ailleurs elles qui constituent 90% de notre clientèle. » explique Sibhino Rodriguez.

C’est au cœur de Malabo, la capitale équato-guinéenne, dans le quartier Waiso, non loin de la radio télévision Asonga, l’unique télévision privée du pays, que le chef d’entreprise a établi ses bureaux. Ici on travaille au quotidien loin du tohubohu des quartiers populaires.

« Nous sommes encore dans la phase d’implantation avec tout ce que cela implique » explique a info Afrique, Francisco Mba, directeur financier de GENETcom.

Une révolution en Guinée Équatoriale. Les équato-guinéens découvrent, une nouvelle façon d’effectuer les payements. Et cette idée, Zibhino y croit dure comme fer « ce que nous espérons des équato-guinéens, notre cible principale, c’est de pouvoir comprendre les nouvelles technologies. Parce que notre gouvernement a consenti de gros efforts pour mettre sur pied des infrastructures de télécommunications modernes et adaptées au contexte actuel. Je remercie d’ailleurs au passage  le chef de l’État Son Excellence M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo pour tout cet investissement ».

Zibhino Rodriguez
Zibhino Rodriguez

La venue du paiment par mobile arrive dans le pays au moment ou la lutte contre le blanchiment des fonds faits rages dans les pays de la sous-région Afrique Centrale.

Les gouvernements voulant contrôler les flux de transfert des fonds. Et quoi de plus transparent que ce moyen de payement. « C’est aussi un moyen de protéger les fonds qui peuvent être une raison pour l’augmentation de l’insécurité. Nous ne sommes pas une banque. Mais nous travaillerons avec les banques. Ce projet servira non seulement les équato-guinéens vivant sur place mais, aussi ceux vivant à l’étranger. Nous attendons que nos clients équato-guinéens et d’ailleurs sachent que le téléphone mobile ne sert pas qu’à effectuer des appels. Il peut aussi servir à effectuer des payements et autre transactions financières.» Conclu Zibhino Rodriguez Ango à info Afrique.

L’avenir lui donnera-t-il raison, nous lui souhaitons bon vent.

Fabien Essiane
Fabien Essiane est un journaliste camerounais, diplômé de l’École supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC) de Yaoundé, filière journalisme. Il a été entre 2013 et 2015, correspondant au Cameroun du quotidien espagnol El Mundo. Il est l’actuel correspondant de RFI en Guinée Équatoriale.