Gabon / CEMAC : Réunion des experts de l’aviation civile avant la conférence des ministres

Du 14 au 15 de ce mois, se tient à Libreville la réunion des experts aéronautiques de l’aviation civile qui prépare la conférence des Ministres des Etats membres de la CEMAC.

Les travaux portent sur l’importance de la sécurité dans le transport aérien, un objectif planétaire qui ne saurait laisser la sous-région en marge, au regard du contexte aérien international marqué par des bouleversements techniques, économiques, sociaux et politiques de tous ordres d’une part, et en considération du contexte économique mondial marqué de son côté par la globalisation des échanges et la multiplication de toute forme de concurrence d’autre part.

Ceci souligne la nécessité de la coopération et de l’intégration sous-régionale, mais aussi le rôle capital du transport aérien dans le processus de développement des pays de la CEMAC.

« Nos chefs d’Etat et de gouvernement, prenant en compte ces considérations, et conformément à la déclaration de Yamoussoukro, qui fixe entre autres le cadre de coopération et de l’intégration africaines, ont signé un accord relatif au transport aérien entre les Etats membres de la CEMAC, assorti d’un mécanisme de gestion, de suivi et de contrôle, ainsi que les termes de référence relatifs à l’étude pour la création d’une compagnie aérienne communautaire », a dit en ouverture des travaux, le Directeur général de l’ANAC-Gabon, Dominique Oyinamono.

Ces éléments qui constituent des avancées significatives pour la marche vers l’intégration sous-régionale du transport aérien sont le résultat du travail assidu et sérieux des experts aéronautiques, qui ont toujours accompagné la réflexion et les efforts de nos gouvernants dans ce long et processus bien que « l’œuvre soit loin d’être achevée et la bataille loin d’être gagnée ».

Au cours de ces deux jours des travaux, les experts ont examiné les points relatifs au transport aérien et à la supervision de la sécurité aérienne inscrits à l’ordre du jour par la commission de la CEMAC. Les différentes propositions et les avis pertinents de ces assises seront soumis à la conférence des ministres qui tiennent leur réunion ce samedi dans la capitale gabonaise.

De notre correspondant au Gabon, Fabrice MIKOMBA

 

 

 

close
close