“Forum Afrique 100 innovations pour le développement”: La France soutient l’innovation en Afrique

Nous étions au “Forum Afrique 100 innovations pour le développement”

Cet événement était organisé par le MAE ‘Ministère des Affaires Etrangères’ en partenariat avec l’AFD (Agence Française de Développement).

“L’AFD S’ENGAGE SUR DE DÉVELOPPEMENT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES et du numérique, À LA FOIS dans on aide POUR LES ACTEURS Du DÉVELOPPEMENT DANS LES PAYS DU SUD, MAIS AUSSI POUR ELLE-MÊME.

DES AXES MAJEURS DEVRONT ÊTRE MIS EN PLACE COMME L’ACCÈS À LA FIBRE, le développement du numérique pour tous OU L’enjeu de lA DÉMATÉRIALISATION” INDIQUE ANNE PAUGAM, DIRECTRICE DE L’AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT

Encore une fois l’innovation était primée avec la présentation des 100 projets innovants pour l’Afrique et à vocation de développement durable.

Anne Paugam, directrice de l'Agence Française de Développement et Pascal Canfin, Ministre délégué au Développement
Anne Paugam, directrice de l’Agence Française de Développement et Pascal Canfin, Ministre délégué au Développement

Des pépites d’innovations avec souvent des porteurs de projets experts de la culture régionale des pays ou sont développé ces projets. Un atout indispensable à la réussite et à la pérennité des actions.

Lancé en septembre 2013, l’appel à projets 100 innovations pour un développement durable a permis, en un mois, la réception de plus de 800 dossiers de candidature.

Ces 800 dossiers ont été examinés par 45 spécialistes du développement de l’AFD, puis par un comité de sélection composé de trois grands témoins, actrice et acteurs du développement : Winny Byanyima, directrice générale d’OXFAM International, Malamine Koné, PDG d’Airness, Jean-Michel Severino, gérant d’Investisseurs et Partenaires Conseil, ancien directeur général de l’AFD.

Ce travail a permis une sélection de 100 dossiers qui feront l’objet d’une reconnaissance officielle par le ministère des Affaires étrangères, permettant d’augmenter la visibilité globale de l’innovation et facilitant leur diffusion et la recherche de financements publics ou privés. 21 innovations seront présentées par leurs porteurs à Paris le 5 décembre, devant des représentants institutionnels, des bailleurs publics ou privés, des chercheurs et représentants d’ONG.

Je vous propose de découvrir un projet:

RWANDA

Énergie

Innovation : Mobile Kiosk Platform (MKP)

Innovateur : Henry Nakarundi

@ ARED

Recharger son portable grâce à lénergie solaire

Avec plus de 600 millions d’unités, l’Afrique représente le deuxième marché mondial de téléphonie mobile, devant les États-Unis et l’Europe.

Mais, dans la plupart des pays du continent, l’accès au réseau électrique est chaotique : au Rwanda, moins de 20 % de la population est raccordée, et c’est essentiellement à Kigali. Dans ces conditions, recharger son portable est une gageure.

En réponse, Henry Nakarundi a créé l’African Renewable Energy Distributor (ARED) et développé une unité mobile de recharge électrique pour téléphones mobiles. Le système est simple : le jour, deux panneaux solaires (40 W) chargent la batterie centrale ; la nuit, par temps nuageux et en déplacement, elle est alimentée manuellement en pédalant. Ce kiosque mobile permet de recharger jusqu’à 16 téléphones en même temps pour un coût modeste (10 cents) et répond, face au déficit énergétique en Afrique, aux besoins des utilisateurs de téléphonie mobile en zones urbaines et rurales.

Pour 330 dollars, Henry Nakarundi propose une franchise comprenant l’unité mobile, la formation et l’entretien du matériel. Elle peut rapporter entre 100 et 150 dollars par mois, et bientôt davantage avec le déploiement de nouveaux services : vente d’accessoires, de minutes de communication, de téléphones…