Focus sur… L’association Afrique in Visu

L’équipe d’info-afrique suit avec passion et depuis de nombreuses années cette association centrée sur la photo et le métier de photographe en Afrique, présentation, acualité & contacts:

L’association Afrique in Visu est la première plateforme participative d’échanges autour du métier de photographes en Afrique. Afrique in visu est un laboratoire de création et de production autour de la pratique photographique en Afrique qui met en réseau les professionnels de l’image du continent et accompagne la mise en œuvre de projets photographiques.

La plateforme est une passerelle qui tisse des liens et met en place des collaborations entre les photographes et les médias ou encore le milieu artistique. Qu’il s’agisse de conseil artistique auprès des institutions ou de privés, des productions photographiques ou encore des ateliers et formations, nous proposons aujourd’hui des prestations de services qui mettent en avant les nouvelles formes visuelles et photographiques liées au continent africain.

Cette interface web est un outil de communication et de diffusion pour les photographes qui permet un échange de savoir-faire autour de l’image. Depuis sa création, une réelle communauté autour de la photographie en Afrique s’est créée. Reconnue tant en Europe qu’en Afrique, l’association participe à la promotion et à la démocratisation des techniques de l’image, à travers la conception et l’animation d’ateliers de création et la promotion de photographes.

La collectivisation des images des photographes africains ou travaillant en Afrique dans le centre de ressources virtuel Afrique in visu permet de renforcer la structuration et l’autonomisation du secteur photographique en Afrique.

Afrique in visu, a été initié en octobre 2006 au Mali par Jeanne Mercier et Baptiste de Ville d’Avray. Après l’ouverture d’une cellule d’expérimentation du projet au Mali et au Maroc, l’équipe d’Afrique in visu a étendu son action sur l’ensemble du continent en particulier en République du Congo, République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Maroc… Aujourd’hui Afrique in visu collabore avec une centaine de contributeurs réguliers ( journalistes, photographes, historiens…)

ORIGINE DU PROJET

Le projet Afrique in visu est né d’un constat. Le secteur photographique en Afrique souffre de manques importants : absence de structures, absence de formations, une politique culturelle peu dynamique et peu cohérente. De plus, les structures existantes ne collaborent pas ni ne mettent à profit les compétences des pays voisins dont les problématiques sont pourtant plus proches et plus adaptées au terrain que celles des pays du nord.

La problématique actuelle à laquelle est confronté le secteur de la photographie africaine est d’être restreinte à une reconnaissance éphémère du monde occidental, le labellisant comme “africain”, sans prendre en compte les réalités du terrain ni les attentes de ses acteurs. Fort de plus de quatre années d’expérience, le projet Afrique in visu a souhaité ne pas restreindre la pratique photographique en Afrique à une “authenticité africaine”. Cette volonté s’exprime en invitant tous les photographes et chercheurs du continent africain, travaillant sur ce continent ou encore de sa diaspora à contribuer et à enrichir cette plateforme.

Le projet est né d’une étude réalisée par Jeanne Mercier, chercheuse-doctorante à l’ Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) sur le sujet « Les 6èmes Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako ». Cette analyse rendait compte des différents problèmes auxquels était confronté un pays africain comme le Mali au niveau de son secteur photographique.

Après discussion et échanges autour des pratiques des photographes avec le photographe Baptiste de Ville d’Avray, l’idée était née : “un réseau qui pourrait bénéficier d’échange de savoir-faire et qui partirait des compétences de chaque pays pour adapter ses problématiques et ainsi évoluer continuellement”.

En octobre 2006, Jeanne et Baptiste ont initié cette expérience à Bamako, Mali, avec le CFP (Cadre de promotion pour le Formation en Photographie). Désormais une moyenne de 2500 visites quotidiennes sur la plateforme depuis toute l’ Afrique et l’étranger rythme les activités d’Afrique in visu. Par cette activité intense d’échanges, une réelle communauté autour de la photographie africaine s’est créée, des photographes congolais, nigérians, marocains mais aussi européens ont rejoint la blogosphère pour appuyer la structuration de ce secteur.

CARACTÈRE INNOVANT DU PROJET

Le projet Afrique in visu est innovant car il s’est construit autour d’un réseau participatif et contributif via son support web CMS (système de gestion de contenu Open Source distribué sous licence GNU/GPL gratuit). L’innovation est renforcée par l’aspect communautaire de cette plateforme (commentaire, Newsletter), outil indispensable pour la structuration et la professionnalisation du secteur de la photographie africaine.

ACTUS :
Afrique in visu est en ce moment présent à la première
Biennale de Lima au Pérou.
Courant printemps 2012, nous allons réaliser un atelier en Tunisie en partenariat
avec Shutter Party et Hans Lucas autour des Petites Oeuvres Multimédia.
Pendant le festival Les Rencontres Internationales de la photographie d’Arles,
nous présenterons une exposition chez nos partenaires l’association Afrique
en vie pendant la semaine professionnelle.

Retrouvez contacts, informations et l’ensemble de leurs actions sur le site de l’association:

www.afriqueinvisu.org

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.