Accueil Communiqués La FIFA avec le Soudan sur le football

La FIFA avec le Soudan sur le football

Sport en Commun

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a axé ses messages autour de l’investissement et de la promesse de soutien lors de sa visite à Khartoum, la capitale du Soudan, qui l’a vu rencontrer le Président du Conseil de souveraineté de la République du Soudan, Abdel Fattah al-Burhan, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yousif Adam Aldai, et le président de la Fédération soudanaise de football, Kamal Shaddad.

Cette visite a été l’occasion pour le Président de la FIFA et sa délégation de se plonger dans la riche tradition footballistique du Soudan. En 1957, le pays faisait partie, avec l’Afrique du Sud, l’Égypte et l’Éthiopie, des membres fondateurs de la Confédération africaine de football (CAF), dont elle a accueilli le premier siège. Le pays a également organisé la toute première édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Je peux vous assurer que la FIFA va travailler en étroite collaboration avec la communauté du football au Soudan

“Le Soudan faisait partie des membres fondateurs de la CAF et il a été l’un des premiers pays africains à rejoindre la FIFA”, a déclaré le Président de la FIFA au Stade de Khartoum, théâtre de la première Coupe d’Afrique des Nations, en 1957. “Aujourd’hui, nous devons travailler ensemble pour projeter les réussites du passé vers l’avenir. Je peux vous assurer que la FIFA va travailler en étroite collaboration avec la communauté du football au Soudan, avec ses hommes et ses femmes, afin de poursuivre le développement du football et de redonner au pays la place qu’il mérite : au sommet du football africain.

La visite du stade a été suivie d’une rencontre avec Abdel Fattah al-Burhan et Yousif Adam Aldai. À cette occasion, les discussions ont porté sur la nécessité de renouer avec la riche tradition footballistique du Soudan ainsi que sur la façon dont la FIFA pourrait aider le pays à développer et renforcer son football par le biais du programme FIFA Football for Schools, ainsi qu’en apportant des financements pour la rénovation du Stade de Khartoum.

“La visite du Stade de Khartoum m’a fendu le cœur”, a déclaré le Président de la FIFA en s’adressant aux médias. « Il s’agit d’un site historique. Or nous devons protéger notre patrimoine historique et en prendre soin. Nous allons investir et travailler avec les autorités et la Fédération soudanaise de football pour que tous les Soudanais et les Soudanaises soient fiers de leur stade.”

“Avec le Président, nous avons abordé le thème de l’investissement dans le football, car ce pays possède des talents qui ne demandent qu’à être développés”, a ajouté le Président de la FIFA. “Nous avons évoqué l’intégration du football dans le système scolaire. Il a aussi été question de sa pratique par les femmes et les jeunes filles, qui représente une facette très importante de notre sport : la moitié de la population est composée de femmes et de jeunes filles, nous devons donc œuvrer dans ce sens. La Fédération soudanaise de football réalise déjà un excellent travail dans ce domaine. Associé au soutien continu du gouvernement soudanais et de la FIFA, ce travail sera encore plus efficace. Nous jouons tous dans la même équipe. Je peux vous garantir que nous allons revenir pour travailler avec vous et vous montrer la place que le peuple et le football soudanais occupent dans notre cœur.”

Au cours de sa visite, le Président de la FIFA a également assisté à une séance d’entraînement de football féminin dans une académie située à proximité de la Fédération soudanaise de football. Il y a rencontré les joueuses présentes et a évoqué avec elles l’importance du football, en particulier pour les pays en phase de transition.

Vous êtes abonné(e)!

Exit mobile version