Ethiopie: L’AFD et BNP Paribas financent le plus grand parc éolien d’Afrique

Le plus grand parc éolien d’Afrique subsaharienne a été inauguré le 26 octobre à Ashegoda, dans le nord de l’Ethiopie.

Avec  84 turbines installées sur 100 km2, ce parc dispose d’une puissance de 120 mégawatts (MW), soit 400 GWh distribués par an. Il  permettra ainsi d’économiser 300 000 tonnes de CO2 par anet de satisfaire en électricité renouvelable les besoins de près d’un million de personnes chaque année.

Le coût du projet éolien en Ethiopie s’est élevé à 210 millions d’euros.

eolien-ethiopieCe montant été majoritairement assuré par des prêts concessionnels accordés à l’Etat éthiopien par l’Agence française de développement (AFD) et banque française BNP Paribas.

La ferme éolienne a été construite par la PME française spécialisée dans les énergies renouvelables Vergnet,  en collaboration avec le groupe Alstom. «Les 84 éoliennes ont été érigées par Vergnet avec le concours d’industriels français, comme Alstom et avec le soutien de Coface »,  a précise la société dans un communiqué.

La construction de la ferme éolienne a été compliquée par la promotion de l’aéroport de Mekele, situé à quelques kilomètres du site, devenu aéroport international.

L’élargissement du corridor  aérien de cet aéroport a en effet obligé Vergnet à revoir tout le design du projet éolien.

Thierry Barbaut
Avec AgenceEcofin