Entrepreunariat des femmes en Afrique: Coca Cola et IFC se mobilisent

La firme Coca Cola Company leader mondial des boissons gazeuses et la banque mondiale, ont annoncé une initiative conjointe pour fournir sur une durée de 3 ans 100 millions de dollars aux femmes entrepreneurs d’Afrique

IFC interviendra à travers des d’institutions bancaires locales et régionales pour fournir des financements et de la formation en gestion aux PME contrôlées par les femmes entrepreneurs qui interviennent sur la chaîne de valeur de Coca-Cola.

coca-cola-afriqueAu Nigeria, IFC a ainsi noué un premier partenariat avec Access Bank et le partenaire franchisé embouteilleur de Coca Cola, Nigerian Bottling Company Plc qui compte plus 1 millions de personnes dans sa chaine de valeur.

«Les femmes entrepreneurs apportent une contribution importante aux pays émergents et aux économies en développement mais elles ont moins l’accès au financement que leurs homologues masculins. En élargissant l’accès au capital, nous investissons dans notre propre réussite et le succès des communautés que nous desservons », a déclaré Nathan Kalumbu, président de la zone Eurasie et l’Afrique de Coca Cola.

« Nous sommes enthousiasmés par cette opportunité d’exploiter la puissance collective de nos organisations pour influencer positivement sur les femmes en Eurasie et en Afrique. » a-t-il ajouté.

« Les femmes entrepreneurs représentent un important potentiel économique inexploité dans les pays en développement, elles sont essentielles pour la création d’emplois et une croissance durable. Ce partenariat novateur avec Coca-Cola aidera à élargir l’accès au financement pour les milliers de femmes qui font partie de la chaîne de distribution de Coca Cola », a déclaré James Scriven, directeur du département marchés financier à l’IFC.

Thierry Barbaut