Electricité: un demi-milliard d’Africains ne disposent pas d’accès à l’énergie électrique

Quelque 589 millions d’habitants d’Afrique subsaharienne sont privés d’électricité, ont souligné des experts du continent réunis le 19 mai à Abidjan à l’occasion du premier forum africain sur le réseau électrique intelligent (Smart Grid).

 

ampoule« Sur 1,2 milliard de personnes dans le monde (sans accès à l’électricité, NDLR), 589 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité en 2014 », a affirmé  le directeur général de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), Dominique Kakou. Selon lui, le nombre de personnes sans électricité en 2030 se situera «entre 730 et 880 millions dans le monde, dont la plupart en Afrique subsaharienne».

Pour améliorer le taux d’électrification, l’une des solutions envisagées, outre la construction d’infrastructures, est l’ Africa Smart Grid ou «réseau électrique africain intelligent», un outil informatique assurant «l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité à tout instant».

«L’exploitation de ce réseau intelligent permettra de surmonter les obstacles au développement du secteur de l’énergie en Afrique et en Côte d’Ivoire  en fournissant de l’électricité efficace et économiquement viable», a souligné le ministre ivoirien du Pétrole et de l’énergie, Adama Toungara.

Selon des chiffres officiels, 1,1 des 4 millions de ménages ivoiriens recensés disposent d’un abonnement électrique, soit 26%, un taux très faible pour un pays exportateur d’électricité.

La CIE va investir 100 milliards de francs CFA (environ 152 millions d’euros) à partir de fin 2014 pour relier gratuitement les habitants au réseau. L’objectif est de doubler d’ici 2017 le nombre d’abonnés. «Le coût du branchement – entre 80 000 et 120 000 FCFA (de 120 euros à 183 euros) – constitue un frein», a estimé Dominique Kakou.

La CIE est devenue en deux décennies un leader africain du secteur, faisant de la Côte d’Ivoire un exportateur d’électricité, notamment vers le Ghana, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso et le Mali.

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut, spécialiste en stratégie numérique - Plateformes de services, Économie - Innovation - ODD - SmartCity e-Government - Data - IOT - IA. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans. Pilotage de projets dans plus de 25 pays. Auteur et conférencier sur l'Afrique, l'innovation et les nouvelles technologies. Jury et instructeur sur les challenges pour les startups africaines de l'innovation.