Accueil Pays Afrique de l'Est Djibouti veut représenter l’Afrique au Conseil de sécurité des Nations Unies

Djibouti veut représenter l’Afrique au Conseil de sécurité des Nations Unies

Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité des Nations Unies

Qui de Djibouti ou du Kenya représentera le Continent en 2021/2022 en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies ?

C’est tout l’enjeu du vote qui aura lieu le 17 juin prochain

En coulisses, Djibouti active et mobilise ses réseaux, en s’appuyant notamment sur l’Organisation internationale de la Francophonie, l’OCI ou encore la Ligue des États Arabes. Le « pays des braves » de la corne de l’Afrique, qui se présente comme le candidat légitime et naturel de l’Union Africaine, a décliné ces dernières semaines son programme auprès des pays qui prendront part au vote.

En plaçant au cœur de son projet le défi climatique, la promotion des droits des femmes ou encore le triptyque intégration, prévention et médiation, Djibouti veut se placer en garant du respect du droit international.

Dans un duel que certains comparent à celui de David contre Goliath, la jeune République de Djibouti espère bien faire la différence dans la dernière ligne droite.

Vous êtes abonné(e)!

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.
Exit mobile version