Manu

Allez, pour fêter cet été français aux températures sahariennes, au lendemain du raout élyséen ‘Parlons d’Afrique’, feat. SE Nana Akufo-Addo, cap sur Vienne-la-Romaine (pas celle de Sissi) où PapaGroove promet un zébu d’anthologie.

Un safari symphonique, tel qu’annoncé, avec l’Orchestre national de Lyon, et deux jeunesses magnifiques, la Manou Gallo de Divo et Flavia Coelho de Rio. Manu Dibango ne nous refuse rien.

Avant-scène mitonnée par Soro Solo pour l’interviouve publique, et après, on danse pilipili pour faire venir la divine Fatoumata Diawara. https://www.jazzavienne.com/fr/artistes/fatoumata-diawara

Article précédentLe NEPAD devient officiellement l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD)
Prochain articleCouthures
Vincent Garrigues
Diplômé de l'ESJ-Paris, il a travaillé plus de 15 ans dans l'audiovisuel public -notamment au service Afrique de Radio France Internationale- après avoir été notamment correspondant étranger et reporteur à Londres, Nouméa, Johannesburg et Tanger. Il a ensuite rejoint les services du ministère des Affaires étrangères au sein des ambassades de Pretoria et d'Alger en tant qu'attaché audiovisuel et culturel en charge de la coopération dans le domaine des médias, du cinéma, de la mode, de la photo, du livre et du débat d'idées. Aujourd'hui directeur associé du cabinet de conseil en communication Meroe Global, il a dirigé le pôle Afrique et Moyen-Orient chez Reputation Squad après avoir été conseiller en stratégie de communication auprès de la République gabonaise. Il a précédemment été engagé dans la communication de grands événements sportifs, de festivals et de chambres consulaires. Vincent Garrigues est l'auteur d'une dizaine de guides et récits de voyage, dont des titres consacrés aux Émirats arabes unis, à Oman et à l'Afrique du Sud.