Coupe du monde: L’Algérie sur un nuage

Les Fennecs ont mis fin à une période de disette de 32 ans en Coupe du monde en s’imposant, avec la manière, face à la Corée du Sud (2-4).

Ce succès est d’autant plus important qu’il relance les hommes de « Coach Vahid » dans la course aux 8es de finale.

Corée du Sud – Algérie 2-4
Corée du Sud : Son(50e)
Algérie : Slimani (26e), Halliche (28e), Djabou (38e), Brahimi (62e)

Ils l’ont fait ! Trente-deux ans après la dernière victoire de l’Algérie en phase finale de Coupe du monde, la bande à Vahid Halilhodzic a renoué avec le succès face à la Corée du Sud dans un match pour le moins spectaculaire (2-4).

algerie-coupe-du-monde-2014Au pied du mur après leur défaite initiale face à la Belgique, les Fennecs entamaient le match le couteau entre les dents et se voyaient privés injustement d’un penalty pourtant valable suite à une faute sur Feghouli (5e). Un mal pour un bien dans une première période à sens unique puisqu’à la 26e minute, Slimani, parfaitement lancé par Medjani, se chargeait de valider le travail des siens (0-1). Un premier coup de boutoir qui en appelait un autre, œuvre de Halliche. Sur corner, le défenseur profitait d’une mauvaise sortie du gardien coréen pour catapulter le ballon dans les filets (0-2, 28e). Face à des Coréens absents des débats, Djabou se chargeait de conclure en beauté la première mi-temps de rêve des siens, profitant une nouvelle fois de l’apathie de l’arrière garde adverse (0-3, 38e).

Si la première période s’achevait comme un récital de l’équipe de « Coach Vahid », la deuxième elle s’avérait autrement plus équilibrée. Dès le retour des vestiaires, Son, le meilleur Coréen du soir profitait d’une mauvaise appréciation de Bougherra pour redonner de l’espoir aux siens (1-3, 50e). Un espoir de courte durée enterré par le duo Feghouli-Brahimi, auteur du but de la soirée au terme d’une séquence de 11 passes. Parti de son couloir droit, l’ailier de Valence s’appuyait une premier fois sur Brahimi avant de resservir son meneur dans la surface, ce dernier se chargeant alors de conclure l’action entre les jambes de Jung (1-4, 62e). Si un dernier but du capitaine Ja-Cheol Koo maintenait les Fennecs sous pression (2-4, 73e), le résultat ne faisait guère plus de doute et le coup de sifflet final libérait tout un peuple, sevré depuis 32 ans de victoire au Mondial. Ce succès aussi symbolique soit-il permet aussi et surtout aux Algériens de prendre une sérieuse option sur les 8es de finale eux qui n’ont jamais atteint ce stade la compétition.

 

Les joueurs du match
Un but et une passe décisive chacun. Abdelmoumene Djabou et Islam Slimani auront été les grands artisans de la victoire des Fennecs face à la Corée du Sud. Mais que dire de la prestation du duo Sofiane FeghouliYacine Brahimi. Les deux hommes, de tous les bons coups auront conclu le festival offensif de l’Algérie de la plus belle des manières au terme d’une action de grande classe à montrer dans toutes les écoles de football.

On n’a pas aimé
Une première période en forme de chemin de croix. Telle pourrait être le qualificatif pour décrire le calvaire vécu par la Corée du Sud en première période ce soir. Avec le triste chiffre de zéro tir au terme des 45 premières minutes, les hommes de Hong Myung-Bo auront même de quoi regretter cette absence coupable tant ils auront montré des choses intéressantes en deuxième mi-temps.

Résultats du groupe H :

Belgique-Russie 1-0
Corée du Sud-Algérie 2-4

close
close