Côte d’Ivoire et coupe du monde, echec contre la Colombie

Dans un match qui s’apparentait comme la finale de ce groupe C, les Colombiens se sont imposés face à une vaillante équipe de Côte d’Ivoire (2-1). Les Cafeteros consolident leur place de leader et entrevoient sérieusement les 8es de finale.

Colombie – Côte d’Ivoire : 2-1
Colombie : James (63e), Quintero (69e)
Côte d’Ivoire : Gervinho (73e)

Cafeteros et Elephants s’affrontaient pour la première fois dans leur histoire footballistique. Une première importante entre ces deux formations qui avaient parfaitement négocié leur entrée en lice dans ce Mondial, les Colombiens s’étant imposés face aux Grecs (3-0) alors que les Ivoiriens avaient su maitriser le Japon (2-1).

cote-ivoire-colombie-bresilCette finale du groupe C débutait toutefois timidement entre deux formations positionnées dans un schéma tactique identique, où James d’un côté, Yaya Touré de l’autre, étaient tous deux chargés d’animer le jeu à un poste de meneur. Gutierrez signait la première occasion du match mais sa frappe passait à côté du but de Barry (6e). Tioté répliquait ensuite timidement d’une tentative qui passait au-dessus de la cage d’Ospina (25e). Gutierrez ne faisait ensuite pas oublier Falcao en se ratant complètement sur un caviar de James alors qu’il était complètement seul aux six mètres (28e). Aurier rééquilibrait les statistiques d’un bon tir à ras de terre mais Ospina se couchait parfaitement.

Cinq minutes fatales pour les Elephants
La deuxième période était de bien meilleure facture avec un engagement et un niveau technique à la hausse pour les deux équipes. Cuadrado, véritable feu follet dans son couloir touchait d’abord du bois avec un missile que Barry détournait sur sa transversale (58e). Dans la foulée, James ouvrait enfin le score pour les Cafeteros d’une tête sur un corner au premier poteau (1-0, 64e). Touré par deux fois (67e, 69e) puis Aurier (68e) essayaient de vite revenir au score mais la Colombie faisait le break sur un ballon perdu par Zokora qui profitait à Quinteros. Le nouvel entrant se présentait seul face à Barry et ajustait calmement le portier d’un plat du pied gauche (2-0, 70e). Les Elephants accusaient le coup mais n’en démordaient pas… Bien leur en prenait car Gervinho, qui effaçait successivement Zuniga et Sanchez dans la surface, réduisait enfin le score d’un enroulé du droit qu’Ospina ne pouvait qu’effleurer (2-1, 73e). Dès lors, les hommes de Sabri Lamouchi faisaient le siège sur le but des Cafeteros qui s’en remettaient notamment à leur capitaine vétéran Yepes (38 ans), pour préserver leur avance. Après avoir perdu ses deux précédentes confrontations face à des équipes sud-américaines (1-2 contre l’Argentine en 2006, 1-3 contre le Brésil en 2010), la Côte d’Ivoire s’incline à nouveau face à une formation latine et devra jouer sa qualification face à la Grèce. Pour la Colombie en revanche, les portes vers les huitièmes sont grandes ouvertes.

Les joueurs du match
Déjà buteur lors du premier match, James s’est encore une fois montré décisif en ouvrant le score pour son équipe. Le n° 10 colombien aurait même pu signer une passe décisive si Gutierrez s’était montré adroit en première mi-temps.

On n’a pas aimé
Certes la Colombie réalise un début de compétition parfait avec deux succès en deux rencontres, et ce malgré l’absence de sa star Radamel Falcao. Mais déjà le manque de l’attaquant de Monaco se fait ressentir, notamment avec la prestation plus que soporifique de Gutierrez.

close
close