CAN 2013 : un Cap Vert prédateur face à un Ghana favori

Après une phase de poules réussie, le Cap Vert ouvre le bal de ces quarts de finale de la CAN 2013 en défiant le Ghana, ce samedi à 16h à Port-Elizabeth. Pour leur première participation à ce stade de la compétition, les Requins Bleus essaieront d’évincer les Black Stars, prétendants au titre continental.

arton-can-2013Les Requins Bleus à la quête d’un nouvel exploit. En terminant deuxième du groupe A devant le Maroc et l’Angola, le Cap Vert s’est qualifié pour les quarts de finale de la CAN 2013. Une première pour ce pays qui compte 500 000 habitants et ce dès sa première participation à la compétition continentale. Ça n’était jamais arrivé dans l’histoire de l’épreuve.  Après avoir neutralisé, l’Afrique du Sud (0-0), le Maroc (1-1) puis avoir battu l’Angola (2-1), dans un derby lusophone inédit, les hommes de Lucio Antunes s’attaquent à un poids lourd du football africain le Ghana. Un obstacle qui va être difficile à passer mais les coéquipiers de Ryan Mendes ont des références solides qui peuvent les aider à bien négocier cette rencontre.

Faisant parti de ces bonnes surprises de cette édition sud-africaine avec le Burkina Faso et le Togo, le Cap Vert qui est pleine progression devra être au sommet de sa forme pour éliminer le Ghana. Le technicien local est conscient de qu’il attend ce samedi. “Le Ghana mérite le respect total. C’est une équipe très forte et très bien organisée. On a joué contre eux en novembre à Lisbonne et on n’a perdu que 1-0“, a-t-il déclaré en conférence de presse. Même si il respecte son adversaire du jour à juste titre, l’homme de 46 ans ne manque pas d’ambition et rêve de remporter la compétition. “Nous sommes sur notre chemin vers la fin et nous allons gagner cette CAN. Nous sommes plus que jamais confiants“, a-t-il confié.

Le Ghana sur sa lancée

Auteur d’une première partie de compétition correcte, le Ghana a finit en tête de sa poule. Les Black Stars sont en montée en puissance dans l’épreuve en commençant par un nul face à la RD Congo (2-2). Par la suite, les hommes de James Kwesi Appiah ont battu dans la douleur le Mali (1-0) et avec plus de maîtrise et de facilité le Niger (3-0). Ainsi comme la Côte d’Ivoire, le Ghana a tenu son rang de favori pour jouer en quarts de finale face à la surprenante sélection du Cap Vert.

Malgré la bonne prestation face au Mena, le sélectionneur ghanéen reste prudent face à cette formation invaincue. “Il y a quelques détails qui ne m’ont pas plu lors du dernier match (contre le Niger (3-0), ndlr). J’ai noté des cas d’indiscipline tactique et nous ne sommes encore qu’à 70% de nos possibilités. Ce ne sera pas simple contre une équipe physique et tactiquement très bien organisée“, a-t-il confié lors de la conférence de presse d’avant match. Rendez-vous donc ce samedi à 16h pour voir si les coéquipiers d’Asamoah Gyan ont bien saisi le message de leur coach.