Bill Gates: Le fondateur de Microsoft recommande l’investissement en Afrique au fonds souverain de la Norvège

Bill Gates, est non seulement le fondateur du géant de l’informatique avec Microsoft mais aussi impliqué dans le développement de l’Afrique avec la “Fondation Bill Gates.”

Selon Bill Gates, le fonds souverain de la Norvège, qui représente 600 milliards d’euros et qui ne cesse de gonfler grâce aux revenus pétroliers, devrait songer à financer le développement des pays d’Afrique subsaharienne et de quelques pays d’Asie.

Le fonds souverain de la Norvège possède 1,25% de la capitalisation boursière mondiale.

Bill-Gates_info-afrique« La Norvège est par bien des points l’un des pays les plus riches du monde et vous pouvez vous permettre d’utiliser une part de cet argent pour aider les gens ailleurs », a déclaré Bill Gates, assurant aux Suédois qu’ils en obtiendraient un retour sur investissement satisfaisant : « C’est une classe d’actifs qui pourrait absorber, si on la gère bien, 10 milliards de dollars supplémentaires (…) Je ne parle pas d’une somme gigantesque. »

Erna Solberg, Premier ministre, a confirmé à Bill Gates l’intention de son gouvernement de « revoir sa stratégie d’investissement » et de « s’intéresser davantage aux pays émergents ».

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.