Bénin 1ère édition de la Semaine du monde professionnel « SEMOP »

Bénin 1ère édition de la Semaine du monde professionnel « SEMOP » : l’Université d’Abomey- Calavi va à la rencontre du monde professionnel.

L’adéquation formation-emploi est l’une des finalités du système LMD que le Bénin a adopté depuis quelques années.

Mais force est de constater que les conditions ne s’arrangent pas vraiment. Des milliers de diplômés sortent chaque année de nos universités et se trouvent confronté au problème de l’insertion professionnel. Face à cette situation, une question se fait récurrente : « forme-t-on vraiment en fonction du besoin des employeurs ? ».

Composition2S’il est vrai que répondre à cette question nécessite une grande collaboration entre les formateurs (les universités) et les employeurs (les entreprises), il est non moins vrai que la présence des diplômés, par ailleurs premiers concernés, est très importante. C’est pour satisfaire cette double condition que l’Université d’Abomey-Calavi (première université publique du Bénin) a initié Semaine du Monde Professionnel (SEMOP) qui s’est déroulé du 15 au 19 avril 2013 sous le thème « UAC à la rencontre du Monde Professionnel ».

Cette semaine vise à renforcer la coopération  entre l’UAC, les promoteurs d’entreprises privées et les structures menant des actions pour favoriser l’insertion professionnelle  des jeunes diplômés et promouvoir l’entreprenariat en milieu universitaire, à travers la mise en place un cadre de concertation pour des échanges permanents en vue de l’amélioration des curricula de formation et l’orientation du système  éducatif et la mise à la disposition des étudiants participants les opportunités d’emplois au niveau des entreprises privées et des administrations publiques.

sam_3942Plusieurs activités ont meublé la SEMOP 2013. Il s’agit entre autres des tables rondes, des panels de discussions, des talk-shows, des conférence-débats, des expositions de stands. Ces activités ont tourné autours de thématiques diverses et variées.

 

Les conférence-débats ont par exemple porté sur Les besoins du monde professionnel,  la qualification professionnelle, et l’amélioration de la démarche qualité des curricula de formations de l’UAC, alors que les panels de discussion ont décrypté les différentes offres de formations de l’UAC.

 

sam_3950La visite des stands a quant à elle permis aux participants de découvrir les possibilités d’insertion en fonction de leur domaine de formation.

Les conclusions tirés des différents panels serviront de socle aux prises de décisions tant au niveau des autorités rectorales que gouvernementales.

La semaine s’est achevée par la finalisation et la dissémination de l’accord sur le contenu essentiel des curricula de formations et surtout la signature d’un accord entre l’UAC et monde professionnel.

Les regards sont désormais tournés vers la prochaine édition. Vivement que le partenariat naissant entre l’UAC et le monde professionnel  porte ses fruits. Cela ne serait que bénéfique pour les universitaires, les diplômés et les professionnels.

Jérôme AGUE en exclusivité pour www.info-afrique.com

close