Banque mondiale: 500 millions de dollars pour l’agriculture au Nigéra

La Banque mondiale valide un prêt de 495,3 millions de dollars afin de développer soutenir la thématique agriculture au Nigéria, symbole que les attentats de la secte Boko Haram ne rebute pas les investissments.

 

Agriculture au Nigéria Crédit photo: Thierry Barbaut
Agriculture au Nigéria
Crédit photo: Thierry Barbaut

Ce prêt permettra notamment d’améliorer l’accès des agriculteurs à l’irrigation et aux services de drainage, a expliqué l’institution de Bretton Woods dans un communiqué. Il servira aussi à renforcer les mécanismes institutionnels dans le domaine de la gestion des ressources intégrées en eau et à améliorer la prestation de services agricoles.

Ces projets devraient être réalisés à travers le programme intitulé «Transformer la gestion de l’irrigation au Nigeria, (Triming)» lancé par la Banque mondiale.

«Triming permettra d’améliorer l’irrigation existante sur 27 000 hectares, d’irriguer 23 000 hectares supplémentaires et bénéficiera à plus de 140 000 agriculteurs, tout en mobilisant les investissements du secteur privé», souligne la Banque mondiale dans son communiqué.

Le programme Triming vise à améliorer l’irrigation à grande échelle en vue d’accroître la production  alimentaire et encourager la croissance économique dans les zones rurales, notamment dans le nord du Nigeria où sévit la secte islamiste Boko Haram.

Thierry Barbaut

Thierry BARBAUT - Numérique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.