Des artistes maliens rejoignent la Coalition des artistes pour promouvoir l’Histoire générale de l’Afrique

Plus d’une quarantaine d’artistes maliens de grand renom seront présents au siège de l’UNESCO à Paris le 7 décembre (Salle XI, 12h30) pour s’engager à rejoindre la Coalition internationale des artistes pour l’Histoire générale de l’Afrique, une initiative visant à promouvoir le travail effectué depuis 1964 par l’UNESCO pour réécrire une histoire de l’Afrique débarrassée des préjugés.

Barack Adama de Sexion d’Assaut (rappeur), Amadou et Mariam (chanteur), Dawala (producteur), Salif Keïta (chanteur), Aissata Maïga (actrice), Cheick Moctary Diarra (écrivain), Inna Modja (chanteuse), Mokobé (rappeur), Oxmo Puccino (rappeur), Ballaké Sissoko (musicien), Cheick Tidiane Seck (musicien et compositeur), Rokia Traoré (chanteuse) et bien d’autres artistes renommés de la scène franco-malienne signeront une déclaration d’engagement pour rejoindre la Coalition.

La cérémonie sera ouverte par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, de la ministre de la culture du Mali, N’Diaye Ramatoulaye Diallo et le Représentant de la Délégation des artistes maliens, Badiri Diakité, di Dawala.

En octobre 2015, l’UNESCO a créé une Coalition d’artistes, venus d’Afrique et d’ailleurs, pour aider l’UNESCO à « faire descendre l’immense savoir contenu dans les volumes de l’HGA dans l’esprit du peuple », selon les mots de Ray Lema, musicien congolais et porte-parole de la Coalition.

unesco-afrique

La Coalition a pour objectif de sensibiliser la jeunesse aux messages véhiculés par cette œuvre. Par leur engagement et par leurs créations artistiques, les membres de la Coalition s’emploient à convaincre les décideurs politiques de l’intérêt que représente pour l’ensemble du continent l’enseignement du patrimoine partagé des peuples africains.

Lancé en 1964, l’élaboration des huit volumes de l’Histoire générale de l’Afrique a mobilisé plus de 230 historiens et spécialistes pendant plus de 35 années. Achevé en 1999, ce travail est considéré comme une contribution majeure à la connaissance de l’histoire et de l’historiographie africaines.

La cérémonie sera suivie par un échange avec la presse pendant laquelle les artistes expliqueront les raisons de leur engagement dans un tel projet.

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est spécialisé en stratégie numérique dans les métiers du développement et vers l'Afrique. Expert en plateformes de services, économie, innovation, startup et entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans ou il participe à de nombreux projets dans plus de 25 pays. Auteur et conférencier sur l'Afrique, l'innovation et les nouvelles technologies. Jury et instructeur sur les challenges pour les startups africaines de l'innovation. Thierry Barbaut à fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive le continent. Il est directeur de la transformation numérique de l'ONG La Guilde depuis 2013.