Algérie: La Françe passerait a coté d’un marché immobilier de 60 milliards de dollars

Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’habitat et de l’urbanisme a confirmé dans une interview à TSA Algérie, la détermination de l’Algérie à consacrer 60 milliards $ sur 5 ans pour réduire fortement son déficit en logement social.

C’est 2,6 millions de nouveaux logements qui sont planifiés dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014.

Abdelmadjid-Tebboune« Le gouvernement a décidé de régler le problème du logement et de loger les Algériens dans des logements décents avec de l’eau, de l’électricité, du gaz. Il ne faut pas qu’il y ait deux Algérie, celle des bidonvilles et celle des logements modernes », a-t-il expliqué.

Le ministre Tebboune attend des partenaires français qui veulent saisir cette opportunité historique, de s’adapter aux réalités algériennes et de calibrer leurs offres techniques afin qu’elles soient les plus compétitives possibles. « Toutes les entreprises étrangères ont répondu à l’appel dont quatre groupes français. Pour le moment, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Turquie, la Chine sont présents. La France pas encore ! Les entreprises françaises proposent des prix trop élevés alors que les groupes portugais, italiens, espagnols s’adaptent à notre marché. Je ne comprends pas l’attitude des groupes français. Leurs prix ne sont pas justifiés. »

Vantant les atouts de la destination Algérie, Tebboune lance un avertissement aux entreprises de BTP : « Nous ne demandons pas la charité et nous n’acceptons pas la spéculation.» Il a aussi invité les entrepreneurs du BTP immobilier à prendre exemple sur les chinois. « Par exemple, les Chinois réalisent des logements à 36 000 dinars le mètre carré, et notre partenariat est excellent. Ils nous ont offert gratuitement un opéra à Alger et la réalisation de 200 logements »

close
close