Afrobytes réussit à nouveau le défi de réunir la tech Africaine

Mobiliser c’est une chose, surfer sur la vague du digital aussi, mais réunir à Paris le top de la “tech” africaine, anglophone, et durant deux jours c’est un exploit !

Un exploit qu’Haweya Mohamed et Ammin Youssouf, ainsi que l’ensemble de l’équipe viennent à nouveau de relever avec Afrobytes 2017 au MEDEF le 8 et 9 juin.

Les échanges furent passionnants, les thématiques sont identiques à celle de l’année dernières : agriculture, santé, business, entrepreneuriat, éducation, mais les avancées sont significatives. Les nouvelles technologies, de l’avis des experts sont des leviers désormais indispensables pour l’ensemble du continent et ses 54 pays. En effet quel que soit le contexte local, les technologies agissent en levier de croissance.

Vous les experts, n’évoquez pas ce que Google propose déjà, mais faites nous vibrer avec vos expériences vécues, vos aventures humaines, et vos témoignages !

Les experts, intervenants et invités réussirent à échanger tout au long de l’événement et chacun se projette déjà sur les possibilités d’échanges, de business ou de développement de leurs compétences respectives. Mission accomplie pour Afrobytes

C’est désormais un fait, Afrobytes se pose en HUB incontournable connectant la diaspora et les entrepreneurs qui souhaitent aller vers l’Afrique, et ce de partout à travers le monde !

Ammin Youssouf et Haweya Mohamed #afrobytes
Ammin Youssouf et Haweya Mohamed #afrobytes
Rich Tnksley de Pulse, Thierry Barbaut de Stratégie Afrique, Jean-Michel Huet de Bearing Point et Ammin Youssouf d'Afrobytes
Rich Tnksley de Pulse, Thierry Barbaut de Stratégie Afrique, Jean-Michel Huet de Bearing Point et Ammin Youssouf d’Afrobytes