Les actions de Google contre le COVID-19

Dans cette tribune Google Afrique évoque des actions pour lutter contre la plandémie du coronavirus et le COVID-19

La propagation du COVID-19 a eu un impact dévastateur sur la santé, l’emploi et la vie de millions d’Africains et de personnes dans le monde entier. Nous avons tous dû modifier drastiquement notre façon de vivre et de travailler, et les entreprises du monde entier ont été touchées. Mais nous avons aussi entendu des histoires extraordinaires de soignants en première ligne, d’entreprises ayant apporté des ressources et un soutien essentiels, de gestes de solidarité entre familles et entre diverses communautés : la preuve que si chacun y met du sien, nous pouvons et nous allons nous en sortir ensemble.

Surmonter une crise d’une telle ampleur va exiger beaucoup d’efforts et nous entendons faire tout notre possiblepour apporter notre contribution. Depuis que le virus a commencé à se propager, nous n’avons eu de cesse chez Google de veiller à ce que des millions de personnes en Afrique et dans le monde entier puissent accéder aux informations et outils dont elles ont besoin. Mais nous le savons, il reste encore beaucoup à faire.

Nous partageons ici les actions que nous avons menées pour aider les Africains tant à court terme pour répondre à l’urgence face au virus qu’à long terme en nous concentrant sur trois priorités :

  • Contribuer à mettre à la disposition de tous des informations fiables ;
  • Aider les enseignants et les étudiants
  • Aider les petites entreprises

Nous travaillons en étroite collaboration avec les gouvernements, les entreprises, les secteurs de la santé et de l’éducation, et les organisations à but non lucratif et communautaires, pour que tous puissent obtenir de l’aide au moment où ils en ont le plus besoin. Nous voulons nous appuyer sur nos partenariats et programmes existants pour continuer à accompagner les Africains, tout en répondant aux défis urgents auxquels nous sommes confrontés.



Contribuer à mettre à la disposition de tous des informations fiables
Il est essentiel de disposer en ligne d’informations sanitaires fiables pour prendre les bonnes décisions en sachant comment se protéger et protéger son entourage contre COVID-19. Nous avons mise en ligne les informations les plus à jour et les recommandations en matière de santé des autorités gouvernementales et sanitaires, nous avons mis en avant des campagnes de sensibilisation, partagé des recommandations aux voyageurs et fourni des mises à jour régulières sur Search Trends sur l’aide et les informations que recherchent les Africains à ce sujet. Nous avons également subventionné les campagnes d’informations d’un certain nombre de gouvernements africains pour les aider à communiquer auprès du grand public.

Nous avons également lancé un microsite local COVID-19 qui réunit les toutes dernières actualités et ressources disponibles en la matière et permet ainsi aux internautes africains d’accéder aisément à des données à jour. Enfin nous mettons à disposition les rapports sur la mobilité des communautés qui analysent de façon agrégée et anonyme la fréquentation d’un lieu et fournissent des informations locales sur l’impact de la distanciation sociale.

Parallèlement à ce travail de promotion des informations issues des sources autorisées, nous avons intensifié nos efforts pour freiner la diffusion de fausses informations circulant sur Google, YouTube ou via des applications de Play Store. Depuis le début du mois de février 2020, nous avons d’ores et déjà retiré des milliers de vidéos sur YouTube qui présentaient des informations dangereuses ou trompeuses sur le coronavirus, et nous continuons à supprimer les vidéos qui encouragent à recourir à des méthodes scientifiquement non éprouvées pour prévenir le coronavirus plutôt qu’à rechercher un traitement médical.

Nous allons poursuivre ces efforts dans les mois à venir pour que chacun puisse accéder à des informations fiables. Nous soutenons également l’initiative Africa Check en Afrique qui permet de mettre en relation les enquêteurs et journalistes avec des experts et des organisations autour de la crise COVID-19. Par ailleurs, nous apportons notre soutien à Code for Africa qui dispense des formations et fournit des ressources essentielles aux journalistes travaillant à distance. Enfin nous étendons nos investissements dans l’initiative First Draft d’aide à la collecte et la vérification d’informations afin de lutter contre la désinformation.

Aider les enseignants et les étudiants à travers l’Afrique
Des millions d’étudiants africains ne sont pas scolarisés en raison des restrictions imposées en matière de déplacements et de rassemblements. Cette situation met sous pression les familles, les écoles et tous ces enseignants extraordinaires qui s’investissent pour susciter l’engouement de nos enfants pour l’apprentissage.

Pour aider les enseignants à obtenir le soutien dont ils ont besoin pour enseigner à distance, nous avons créé des outils comme Google Meet et Google Classroom, disponibles gratuitement, nous avons également proposé des formations et des conseils sur Google et YouTube (les créateurs de YouTube se joignent aussi à nous – voir les derniers conseils de Eddie Woo), et avons lancé l’initiative Enseigner depuis chez vous en collaboration avec l’UNESCO, une plateforme centrale dédiée aux enseignants du monde entier.

Nous avons également construit un plateforme de télétravail sur le site Grow with Google pour aider ceux qui télétravaillent, enseignent et apprennent à distance, nous avons mis sur pied un site web dédié à l’enseignement à distance qui fournit notamment des ressources pédagogiques, et ouvert un nouveau centre d’apprentissage YouTube pour aider les écoles, les enseignants, les parents et les élèves. Et nous avons aussi lancé une campagne locale #AtHome #WithMe sur YouTube pour que chacun puisse rester connecté, se divertir et être informé malgré la distanciation sociale.

Les écoles en Afrique peuvent bénéficier d’un accès facilité (gratuit) à G Suite for Education et nous travaillons avec tous les départements pédagogiques du pays pour pré-approuver les domaines des établissements scolairesafin d’aider enseignants et apprenants à poursuivre leur enseignement et apprentissage à distance et à explorer d’autres possibilités.

Nous connaissons tous le pouvoir d’un enseignement dispensé pas des professeurs exceptionnels avec des cours motivants, et nous espérons que toutes ces initiatives aideront nos enfants à continuer d’apprendre à la maison et à revenir plus motivés que jamais au moment de la réouverture des classes.

Aider les petites entreprises
Les petites entreprises sont au cœur de notre économie et de nos communautés, des petits commerçants aux restaurants, et ont été parmi les plus durement touchées par la crise sanitaire.

Nous avons récemment annoncé apporter notre soutien aux petites entreprises, organisations de santé et gouvernements en proposant des financements, crédits publicitaires et subventions pour les aider à faire face aux coûts engendrés par la crise (les petites entreprises trouveront plus d’informations ici). Ainsi, nous accordons 18,75 millions de dollars de subventions publicitaires aux agences gouvernementales, et de crédits publicitaires aux PME en Afrique.

Dans le même temps, nous allons étendre nos programmes pour former les petites entreprises locales aux compétences numériques, leur fournir des outils basés sur le cloud et permettre de développer le télétravail dans leurs équipes. Nous avons lancé un site web pour aider les entreprises africaines à surmonter la période d’incertitude liée au COVID-19.

Google.org a investi 4 millions de dollars US pour financer l’initiative J-PAL (Laboratoire d’Action contre la Pauvreté)notamment en Afrique sub-saharienne. Depuis l’apparition du COVID-19, ce financement a permis au J-PAL du MIT de mener rapidement une étude pour comprendre comment les travailleurs vulnérables sont touchés par le virus, et quelles mesures politiques efficaces peuvent être rapidement envisagées pour protéger ces travailleurs. Au Kenya, des chercheurs étudient l’efficacité des aides financières versées aux micro-entreprises tenues par des femmes ; et à Lagos, au Nigeria, une autre étude est en cours pour informer les décideurs politiques des différents besoins des fournisseurs informels et identifier les groupes qui seraient plus susceptibles d’utiliser les services fournis par l’État.

De nombreuses organisations à but non lucratif se sont inscrites à notre programme Google for Nonprofits et ont également accès à ces services. Google for Nonprofits est déjà présent au Kenya, mais nous le lançons au Nigeria, en Tanzanie et au Ghana. Nous travaillerons avec les gouvernements et les ONG pour apporter notre soutien aux mesures d’aide financière, renforcer la résilience économique de la communauté, et doubler la mise sur les montants des dons de nos employés en faveur des organisations caritatives.

Assumer notre responsabilité
COVID-19 nous impose à tous des exigences élevées et nous sommes déterminés à assumer notre responsabilité pendant cette période sans précédent : permettre l’accès à des informations fiables, aider à l’apprentissage à distance, soutenir les petites entreprises, etc. Ces initiatives ne sont qu’un début. Nous travaillons sans relâche à aider les Africains à faire face à COVID-19 et à façonner un avenir plus fort.

Tribune de Nitin Gajria, Directeur, Google Afrique

close
close