Orange va étendre son développement en Afrique en rachetant des filiales d’Airtel

Orange, l’opérateur télécom français va racheter les filiales d’Airtel (Bharti) au Burkina, Congo,Tchad et Sierra Leone

Une opération stratégique pour Orange qui compte plus de 100 millions de clients en Afrique. Le groupe à généré 4 milliards d’euros de transactions avec Orange Money, son système de M-paiement en Afrique en 2014.

C’est dans un communiqué commun que les deux géants des télécom annoncent l’opération et indiquent être à présent en phase de négociation. Les filiales sont idéalement placés dans des pays stratégique pour l’opérateur car concentrés dans l’Afrique de l’Ouest. C’est LA place forte d’Orange qui à plus de difficulté en Afrique de l’Est ou Australe face au géant MTN et son arme de M-banking le système M-Pesa…

orange-airtel

Le Congo s’il est en Afrique Centrale représente un axe stratégique important, c’est un pays en croissance et qui garde des liens importants avec la France et la francophonie. Le géant voisin la RDC est aussi un des pilier de la stratégie télécom des opérateur car non seulement c’est le deuxième plus grand pays d’Afrique mais c’est aussi un axe vers l’Afrique de l’Est et centrale. Kinshasa pourrait aussi à terme comme Kigali devenir un HUB télécom et nouvelles technologies. Mais nous en reparlerons très bientôt dans Info Afrique.

Notons qu’Airtel est présent dans plus de pays que Orange en Afrique, ce qui ne laisse en rien penser que les développements de ces pays ou le nombre de client serait plus important.

Un des axes stratégique des opérateurs est aussi, grâce au mobile banking de tenter une mutation en banque avec l’accroissement du mobile banking. Les produits comme l’assurance (m-assurance) ou le prêt avec mobile seront une nouvelle révolution en Afrique.

N’oublions pas qu’avec plus de 750 millions de mobiles en Afrique le continent dépasse l’Europe ou les Etats Unis !

Thierry Barbaut