Changement climatique : l’action de l’homme contribue énormément au Burundi

Si aujourd’hui le Burundi est menacé par la recrudescence de la crise politique, il est aussi menacé par des calamitées dues au changement climatique. Dans beaucoup d’endroits, nous remarquons des glissements de terrains qui, souvent, emportent sur eux des hommes et d’autres êtres vivants.

Les collines qui étaient à un certain moment habillées d’arbres sont aujourd’hui dénudées car la population se sert du bois pour la cuisson, la construction, la menuiserie,…mais celle-ci oublie d’en planter d’autres en guise de remplacement. A la recherche de minerais, les gens creusent anarchiquement et laissent des trous non bouchés. Tout ça nuit à l’environnement et contribue au changement climatique.

Recherche du trésor minéral sur la colline Mboza en province de Bujumbura
Recherche du trésor minéral sur la colline Mboza en province de Bujumbura

La construction de routes pavées surtout en mairie de Bujumbura a occasionné la naissance de chantiers de concassage manuel de pierres dans beaucoup de communes de la province de Bujumbura. Certains de ces chantiers sont gérés par des gens souvent sous-informés au niveau des conséquences du changement climatique. Si le rythme d’extraction de ces pierres reste le même, certaines collines disparaitront à tout jamais et les conséquences auront doublé d’ici quelques années si des mesures adéquates de gestion de ces carrières ne sont pas prises à temps. En plus, il appartient à tout un chacun d’évaluer les conséquences déjà enregistrées depuis un certain temps pour être conscient du danger qui menace tout le monde.