Afrique, aventure et solidarité pour la 24ème édition du festival d’aventure de Dijon

Organisé par l’ONG La Guilde le festival du film d’aventure en est à sa 24ème édition, c’est dire si le succès est au rendez-vous !

L’objectif est de rassembler autours des films d’aventure et de solidarité un énorme écosystème mêlant des producteurs, associations, partenaires, passionnés, toutes générations confondues et de partager leurs regards du monde au travers des films présentés et des “cafés de l’aventure”.

Ce mélange audacieux de passionnés donne lieu à trois jours de projections dans deux cinémas de Dijon ou tout le monde peut se rencontrer et échanger librement.

Olivier Allard, délégué général de La Guilde présente le festival du film d’aventure

C’est dans ce contexte qu’une fois par an des jeunes peuvent croiser des personnalités mondialement connues comme André Borschberg et Bertrand Piccard les fondateurs et pilotes du projet Solar Impulse et des jeunes innovants comme Vincent Hanrion, cycliste écoresponsable au Sénégal.

Vincent Hanrion justement qui seul, et avec des moyens modestes, va parcourir 3 000 kilomètres en vélo au Sénégal pour permettre aux jeunes de visionner des films et reportages en brousse, la ou l’électricité n’est justement pas disponible. C’est donc en pédalant, et avec un ingénieux système de recharge et de stockage d’énergie couplé à un vidéoprojecteur, que les villages sortiront du noir pour des soirées animés.

Soutenir le projet CinéCyclo sur Ulule

L’interview de Vincent Hanrion qui présente le “CinéCyclo”

Les résultats:

La Toison d’or du film d’aventure (doté de 5 000 € par la ville de Dijon) a été décerné au film “Par delà les hauteurs”, de Bruno Peyronnet.

Le Prix spécial du jury a été décerné au film “Kabul Cinema”, de Louis Meunier.

Le Prix Jean-Marc Boivin (doté par Décathlon Dijon Quetigny) a été décerné au film “Kayaking the Aleutians”, de Justine Curgenven.

Le Prix des jeunes de la ville de Dijon (doté par la librairie Gibert Joseph Dijon) a été décerné au film “Par delà les hauteurs”, de Bruno Peyronnet.

Le Prix Ushuaïa TV/Écrans de l’aventure de Dijon (une diffusion sur la chaîne Ushuaïa TV*) a été décerné au film “Eqalusuaq, rencontres avec les derniers prédateurs cachés”, de Kévin Peyrusse et Hugo Braconnier.
* Sous réserve de l’obtention des droits de diffusion accordés par la production du film primé.

La Toison d’or du livre d’aventure a été décerné ex-aequo au livre “Brasil. La grande traversée” de Franck DEGOUL (éditions Transboréal) et au livre “L’hiver aux trousses, Voyage en Russie d’Extrême-Orient” (éditions Stock) de Cédric GRAS.

La Toison d’or de l’aventurier de l’année a été décerné à l’équipe Solar Impulse.

Le Trophée Peter Bird a été décerné au film “And then we swam”, de Ben Finney.

Le Prix Alain Bombard a été décerné au film “Le Pouvoir des rêves”, de François-Xavier De Ruydts.

Le programme complet du Festival du film d’aventure de Dijon en téléchargement ou à découvrir ci-dessous:

A 9h30 – Le pouvoir des rêves
Un film de François-Xavier De Ruydts
Arthur, 21 ans, est paraplégique. Malgré l’accident chez les scouts qui l’a privé de l’usage de ses jambes, il continue de rêver. Il rêve si fort qu’aujourd’hui, il s’apprête à réaliser un projet impensable : traverser la Brooks Range (Alaska) sans assistance. Avec une volonté de fer, un entraînement draconien et une équipe hors du commun, le rêve devient réalité.

A 10h50 – Freedom, la légende des aigles
Un film de Muriel Barra et Jacques-Olivier Travers
Ce film nous raconte l’histoire d’une rencontre improbable : celle du dernier aigle pêcheur en liberté avec un oiseau de la même espèce, mais lui captif depuis des années. Le premier, libre mais seul, nous fera partager la majesté de ses vols comme la rudesse de sa vie. Nous suivrons le second dans son étonnant apprentissage du vol et de la liberté enseignés par un homme qui va décider de changer son destin. Sorte de conte philosophique moderne, Freedom est une ode à la Liberté.

A 14h00 – Sous les glaces du Groeland
Un film de Jean-Gabriel Leynaud
Emmanuelle Périé et Ghislain Bardout, deux aventuriers et plongeurs expérimentés vont entreprendre un challenge ambitieux : plonger à 100 mètres de profondeur dans les abysses polaires. 8 mois d’expédition,
2 500 kilomètres de remontée des côtes ouest du Groenland, un voilier polaire à disposition de scientifiques du monde entier sont les ingrédients premiers de cette aventure d’exception.

A 15h00 – kabul Cinéma
Un film de Louis Meunier
C’est l’histoire incroyable du Cinéma Aryub, autrefois le plus grand et le plus luxueux cinéma d’Afghanistan. Fermé depuis les années 1990, il n’a pas passé intact l’épreuve du temps mais il a miraculeusement échappé aux destructions de la guerre civile et des Talibans.

A 16h30 – Le dernier refuge
Un film de Jean-Michel Corillion
Depuis plus de vingt ans, Jean-Michel Corillion filme des minorités ethniques vivant à l’écart du monde moderne. Aujourd’hui, il s’intéresse à certaines minorités qui ont abandonné leur terre natale pour venir vivre en ville. C’est le cas des Tau’t Batu, un peuple originaire de l’île de Palawan aux Philippines.

A 21h00 – Solar Impulse, la grande traversée de l’Amérique
Un film d’Eric Beaufils
En reliant par les airs San Francisco à New York par la seule énergie du soleil, Bertrand Piccard et André Borschberg ont pu démontrer comment l’esprit pionnier, l’innovation et les technologies peuvent changer le monde.

A 22h00 – L’île aux glaciers de marbre
Un film de Luc-Henri Fage
Imaginez une île déserte, inexplorée… Perdue dans les confins de l’archipel de Patagonie Chilienne, une île soumise au climat implacable des Cinquantièmes Hurlants. Des vents fous, des pluies interminables et le premier port à 250 km. Pour s’intéresser à ce gros caillou, il faut être naufragé, fou ou… spéléologue !

Vendredi 9 octobre au cinéma Olympia

9h30 – kayaking the Aleutians
Un film de Justine Curgenven
Personne n’avait jamais réussi à parcourir en kayak l’archipel des Iles Aléoutiennes, des îles isolées et battues par les vents. Là, plus de 20 longues distances séparent de minuscules îlots inhabités. En 2014, Justine Curvengen et Sarah Outen se lancent dans un périple depuis l’ouest des Iles Aléoutiennes et pagaient 2 500 km avant d’atteindre la terre ferme.

10h50 – 71° Solitude Nord
Un film réalisé et produit par Damien Artero
Hiver 2014, Nathalie Courtet, jurassienne sans expérience du Grand Nord, concrétise un rêve de gosse : parcourir la Laponie seule, en autonomie, à ski.

14h00 – Eqalusuaq, Rencontres avec les derniers prédateurs cachés
Juillet en Alaska. Des millions de saumons remontent les rivières attendus de tous : grizzlis, lions de mer, orques, aigles, requins… ou jeunes apnéistes photographes ! Paul et Thomas, biologistes marins, sont venus vivre leur passion des grands espaces et des rencontres simples, sans artifice, avec ces animaux aussi impressionnants que surprenants. Parmi tous ces grands prédateurs, il y en a un qu’ils visent particulièrement : le requin-saumon !

15h00 – Africa Fusion
Un film de Nic Good
Alex Honnold (USA) et Hazel Findlay (Royaume-Uni) sont partis à la pointe de l’Afrique australe pour escalader les parois des plus beaux sites de grimpe. En Namibie, ils découvrent des granites orange à couper le souffle.

16h30 – Cervin, le rêve de la femme-oiseau
Un film de Rinaldo Marasco et Jérôme Piguet
Géraldine Fasnacht, pilote de wingsuit, nourrit un rêve depuis qu’elle a appris à voler, celui de s’élancer depuis le sommet du Cervin.

21h00 – Par delà les hauteurs
Un film de Bruno Peyronnet
En 2014, l’alpiniste Marc Batard se lie d’amitié avec le président de la ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez. Germe alors l’idée de faire se rencontrer deux univers sportifs a priori éloignés, la montagne et le football.
(Pas de bande-annonce pour ce film)

22h00 – Semeuses de joie
Un film de Caroline Riegel
Dans un village du Zanskar en Inde, perché à 3 800 mètres d’altitude, une nonnerie d’un autre temps héberge des nonnes bouddhistes au cœur remarquable et à la joie contagieuse qui n’ont guère reçu d’éducation ni quitté leur montagne.

 

Samedi 10 octobre au cinéma Olympia

9h30 – And then we swam
Un film de Ben Finney
En mai 2010, deux amis entreprennent de traverser l’océan à la rame à l’aide d’un bateau acheté d’occasion. N’ayant aucune expérience de la rame, ils s’inscrivent à une course organisée mais ils apprennent par la suite que, dû au manque de participants, ils ne disposeront pas de bateau d’accompagnement.

10h30 – 80° Sud, marathoniens de l’extrême
Un film de François Latour et Damien Rabeisen
Frédérique et Christophe Lebrun, couple ordinaire, utilisent leur temps libre pour faire des choses « extra-ordinaires ». Fin 2014, après avoir enchaîné en dix mois, 5 marathons en conditions extrêmes et variées sur la planète, ils courent un marathon de glace en Antarctique.

11h10 – L’âme de la banquise
Un film de Jérôme Espla, Nathalie et Alain Antognelli
La présence ancestrale des Inuits au Groenland est aujourd’hui gravement menacée, tout comme l’avenir du grand Nord. De graves perturbations climatiques s’abattent sur l’île et induisent un véritable déséquilibre sur l’environnement. Les glaces fondent à vue d’œil, la banquise disparaît, mettant tragiquement en péril toutes formes de vie humaine et animale. Quel avenir pour les Inuits ?

le site internet de La Guilde

Thierry Barbaut