AFRIKArchi, lancement du concours 2015

AFRIKArchi est maintenant représenté dans près de 15 pays africains tels que l’Algérie, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, le Gabon, le Ghana, le Mali, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, le Togo, la Tunisie.

L’objectif d’AFRIKArchi est de soutenir et d’amplifier l’enseignement de l’Architecture, de l’Urbanisme, de la Construction en Afrique ainsi que de faire naître et diffuser une image positive et dynamique des matériaux locaux utilisés dans la construction en Afrique.

AFRIKArchi cherche à cultiver l’inspiration et la créativité chez les jeunes architectes, urbanistes et ingénieurs, et à donner à ces acteurs l’opportunité de découvrir et d’apprécier les multiples possibilités architecturales et techniques. Ceci afin de faire prendre conscience aux décideurs africains que les secteurs de l’architecture, de la planification urbaine et de la construction recèlent de potentialités et de débouchés très importants pour l’Afrique et son développement. Une réelle synergie entre tous les acteurs concernés, de près comme de loin.

PRESENTATION DU CONCOURS INTERNATIONAL ARCHIGENIEUR AFRIQUE

Ce concours est né de la volonté de soutenir et d’amplifier l’enseignement de l’Architecture, de l’Urbanisme, du Génie-Civil, du Design en Afrique, de faire naître et diffuser une image positive et dynamique des matériaux locaux africains utilisés dans la construction, de cultiver l’inspiration et la créativité, de donner aux acteurs des domaines précités l’opportunité de découvrir et d’apprécier les multiples possibilités architecturales et techniques.

L’ambition est d’encourager, stimuler et récompenser la créativité et l’inventivité des talents d’aujourd’hui et de demain, notamment ceux de l’Afrique.

Le concours nommé ARCHIGENIEUR AFRIQUE, cible particulièrement les jeunes architectes, urbanistes et ingénieurs. Il est ouvert aux étudiants inscrits dans des écoles et universités, ainsi qu’aux jeunes professionnels ayant moins de 35 ans.

Les candidats pourront participer seuls ou en équipe de quatre, maximum. Compte tenu des enjeux multiples dont regorge le concours, il s’annonce à nouveau un motif de fierté Africaine.

Le Comité d’Organisation du Concours ARCHIGENIEUR AFRIQUE est composé de professionnels travaillant dans des entreprises africaines et internationales. Issus pour la plupart des domaines de l’architecture, de l’urbanisme et du génie-civil, l’équipe regorge des compétences nécessaires pour mener à bien l’ensemble des enjeux et paramètres de ce concours.

ARCHIGENIEUR-AFRIQUE-2015

PROGRAMME DU CONCOURS

Concevoir ou réhabiliter un espace public en milieu urbain en Afrique – voilà le thème de la troisième édition du Concours International ARCHIGNIEUR AFRIQUE.

Dans la continuité des deux précédentes éditions, portant alors sur le logement collectif puis le marché, il est proposé de développer un projet architectural et/ou urbain autour de la notion d’espace public. Ce thème revêt une dimension partagée de l’espace, qui devient alors propice à des usages variés, favorables à une meilleure qualité de vie en ville.

C’est l’occasion de penser des espaces qui permettent le développement d’une vie de quartier, des lieux d’échange, de convivialité, de lien social. Par cette thématique, il s’agit également d’ouvrir sur une variété de situations urbaines et d’échelles propices à une diversité d’interventions, prenant en compte les usages de l’espace, les flux, la maîtrise des ambiances, le rapport à la rue et aux bâtis environnants, la présence du végétal, le rapport au paysage. Il est ainsi proposé de créer ou repenser un espace qui peut aller d’une petite place de quartier, au croisement de quelques rues, à la question du rapport au paysage environnant d’une métropole africaine.

Nous proposons donc, à l’occasion de ce concours, d’identifier un espace public faisant preuve de dysfonctionnement ou manquant au sein d’un quartier, en développant un projet architectural et urbain ancré dans un contexte social, économique, politique, environnemental. L’accent devra ainsi être mis sur la caractéristique durable du projet, en mettant en avant l’usage de matériaux locaux et d’une énergie propre.

La conférence de presse et le lancement du concours sont prévus le Jeudi 8 Octobre 2015 à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine – Palais de Chaillot à Paris.

Les participants pourront s’inscrire à partir du 15 Août jusqu’au 30 Novembre 2015 directement sur notre site internet www.afrikarchi.com. Une seule et unique inscription est demandée par équipe.

Pour le rendu de projet, il sera requis la réalisation de plans de situation, de masse, de coupes et façades, de perspectives, de détails constructifs et tous autres documents permettant la compréhension du projet, tout en tenant compte du contexte, des matériaux, les codes couleur, de l’environnement et des critères écologiques.

Ajouté à ces documents, il sera également demandé aux équipes un texte dactylographié dans lequel ils justifieront leurs choix (localisation, site du projet, matériaux, …). Il sera aussi demandé aux participants de privilégier les matériaux locaux utilisés dans la construction en Afrique, notamment ceux utilisés dans le pays de localisation de leur projet.

Nous invitons les participants à consulter le règlement détaillé du concours, qui sera mis en ligne dès le lancement sur notre site www.afrikarchi.com.

Le concours AFRIKArchi: un évènnement porteur de talents

Un concours au service du développement, privilégiant les matériaux locaux utilisés dans la construction et le développement durable en Afrique.

Ce concours a également été initié dans le souci de cultiver auprès des acteurs concernés, l’excellence et la qualité, l’inspiration et la créativité, la découverte des multiples possibilités architecturales et techniques ainsi que l’utilisation de ressources locales telles que le bois, la terre, la paille, etc.

Il sera sélectionné après délibération, les trois premières équipes lauréates du concours, ainsi que plusieurs autres équipes dont les projets feront l’objet d’une exposition internationale qui débutera en Mars 2016. Cette exposition aura lieu dans de nombreux pays dans le monde. Les équipes gagnantes bénéficieront de plusieurs types de lots :

– 1er Prix : 2 000 €

– 2e Prix : 1 500 €

– 3e Prix : 1 000 €

A ces prix s’ajouteront d’autres lots en nature. Des mentions seront aussi attribuées aux projets méritants.

Les projets sélectionnés pour l’exposition seront aussi mis en avant sur notre site internet, blog, page et profil Facebook, et auprès de tous nos partenaires de médias.

Le 1er Prix Lauréat du concours pourrait être réalisé, en collaboration avec l’équipe gagnante ainsi que les autorités locales du site où le projet serait proposé.

L’objectif est également d’offrir aux participants des chances de recrutements, de formations et de stages dans des grandes universités, écoles, entreprises nationales et internationales.

Avec ses richesses, ses ouvertures sur l’occident, ses multiples formes architecturales et techniques ancestrales et modernes, ses nombreux atouts qui constituent de multiples attraits, l’Afrique aspire aujourd’hui à un développement rapide et durable. Ce concours est aujourd’hui un projet qui va significativement contribuer à ce développement en favorisant le renforcement des liens de coopération entre les pays africains et le reste du monde. Cela pourrait aboutir sur des signatures de partenariat et passerelles entre écoles, universités et entreprises d’Afrique et d’ailleurs.

La grande importance et le privilège donné aux matériaux locaux ainsi que la dimension environnementale, permettra davantage aux participants de mieux connaître les matériaux existants dans leurs pays et d’amplifier des recherches sur diverses possibilités architecturales et techniques.

Alors à vos dossiers www.afrikarchi.com

Thierry Barbaut

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.