« Présidentielle 2015 en Côte d’Ivoire: Pour des élections apaisées, les femmes s’engagent et veulent se faire entendre »

Pendant 10 jours et ce à compter du 28 septembre 2015, les femmes de CI ont décidé de recevoir à tour de rôle les candidats à la présidentielle pour connaître leur programme et plus singulièrement leur programme pour les femmes.

elections-cote-d-ivoire-2015A l’origine de cette initiative qui se veut une première en CI, cinq organisations féminines. Il s’agit de la coalition des femmes leaders avec à sa tête Mariam Dao Gabala, du réseau des femmes journalistes et professionnelles de la communication présidé par Agnès Kraidy, du lobby ivoirien pour la défense des droits de la femme de Marie-Christine Bocoum, de l’organisation des femmes actives de Côte d’Ivoire de Fanta Doumbia et l’association des femmes chercheures dont la présidente est le Professeur Habiba Sanogo-Tidou.

Par la création de ce cadre d’échange, elles veulent former les femmes mais par-delà les ivoiriens dans leur ensemble. Les former à la politique, à la démocratie en leur apprenant à s’impliquer un peu plus afin de jouer pleinement leur rôle, celui de mandant.

Un autre objectif est de « faire comprendre aux politiques que la population attend d’eux autre chose que du vent » comme le dit l’une des initiatrices.

Ce cadre de rencontre s’inscrira dans la durée. Il est vrai que les candidats seront reçus jusque au 8 Octobre, la veille de l’ouverture de la campagne; mais une fois les élections achevées, pendant le mandat du futur président donc, ce cadre de rencontre servira à lui demander des comptes au cas où ses actions seraient en déphasage avec ses promesses.

Pour les élections locales et régionales, les cinq organisations féminines promettent d’autres initiatives sans laisser filtrer plus de détails.

Andrée P. N’GUESSAN