Burkina Faso, le général Diendéré à pris le pouvoir à Ouagadougou

C’est donc le général Gilbert Diendéré qui est désormais au pouvoir au Burkina Faso

Le président de la transition Michel Kafando à été libéré.

Après les différentes annonces et les premiers troubles apparus dans la nuit de Mercredi c’est désormais le général Diendéré qui prend les commande à Ouagadougou. L’homme n’est rien de moins que l’ancien bras droit du président déchut Blaise Compaoré.

Déjà trois morts et plus de 70 blessés à Ouagadougou

Les Burkinabés sont descendus en masse dans la rue afin de manifester et les tirs de Kalachnikov se sont immédiatement fait entendre dans différents quartiers. Le mouvement de contestation à donc vainement tenté de faire entendre la voie du peuple sans résultats. Trois morts parmis les manifestant, quelques blessés parmi les militaires et plus de 70 personnes blessés dans les affrontements.

« empêcher la déstabilisation du pays » affirme le général Diendéré

Le Général explique avoir d’abord pour mission une concertation avec le pouvoir de transition et ensuite une mission de protection du Burkina faso.

Le général Diendéré
Le général Diendéré

Deux présidents ? Le général Diendéré et Chérif Sy, président du Conseil national de transition

Le Burkina est donc aujourd’hui dans la confusion avec le général Diendéré au commande du pays mais avec Chérif Sy, président du Conseil national de transition, une situation délicate et assez incompréhensible pour l’opinion Burkinabé.

Ce coup d’état est décrié non seulement par la communauté internationale mais aussi par l’opposition et le peuple, ces évènements interviennent à un mois des élections et donnent un signe défavorable à une possible démocratie pour un pays qui révait pourtant d’élections libres et démocratiques.

Thierry Barbaut