Luanda la ville la plus chère du monde pour la troisième année consécutive

La ville de Luanda, capitale de l’Angola est la ville la plus chère du monde pour les expatriés.

C’est un classement qui comprend 207 villes et scrute 200 paramètres.

«Les villes chinoises ont fait un bond dans le classement en raison du renforcement du yuan chinois et des prix élevés des biens à la consommation pour les expatriés», a expliqué dans le communiqué Nathalie Constantin-Métral, analyste chez Mercer

La domination des villes les plus chères est constituée majoritairement par les pays asiatiques et… Suisses

luanda-ville-la-plus-chere-du-monde

 

Pourquoi Luanda, en Angola, reste la ville la plus chère ?

Ce classemet est essentiellement du au coûts des produits importés, et au budget que doivent prévoir les expatriés pour leur sécurité, précise Mercer.

Ce classement est absolument déterminant dans les stratégies pour le entreprises qui souhaitent positionner leurs stratégies de développement dans les pays en croissance, comme plus de la moitié des pays d’Afrique qui affichent une croissance de plus de 6% avec une moyenne sur le continent de 4,5%.

L’étude de Mercer se base sur l’étude de 207 métropoles dont elle compare plus de 200 paramètres, comme le coût du transport, de la nourriture, de l’habillement, des loisirs, des appareils ménagers et du logement.

Dans les dix premières villes du classement cinq sont asiatiques: Hong Kong (2e), Singapour (4e), Shanghai (6e), Pékin (7e) et Séoul (8e).

«Au moment où l’économie mondiale est de plus en plus interconnectée, 43% des organisations multinationales s’attendent à une augmentation de leur nombre de postes d’expatriés dans les deux prochaines années pour faire face à leurs besoins», indique Ilya Bonic, du cabinet Mercer, citée dans le communiqué.

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.