Le Bal Nègre bientôt à Paris

Le Bal Nègre va rouvrir en 2017 !

Le haut lieu de la culture Afro et des Antillais des années folles va ouvrir en 2017 à Paris dans le 15ème arrondissement.

Le Bal Nègre était entre 1920 et 1930 l’endroit à la mode des folles nuits parisiennes et il à fermé ses portes il y a plus de 10 ans. Il est depuis entre le mains de Guillaume Cornut. l’homme vient de la finance et souhaite aujourd’hui refaire de ce site un must à Paris ou les fêtes reprendrons avec le tempo de la belle époque. Guillaume Cornut affirme souhaiter garder les axes culturels qui ont fait de ce lieu un site emblématique de la capitale Française.

L'affiche d'époque du Bal Nègre
L’affiche d’époque du Bal Nègre

Guillaume Cornut : «Une fois par mois, un pianiste viendra jouer sur les images d’un film muet, histoire de recréer une ambiance du début du XXe siècle».

Afin d’éviter toute mésentente liée au nom de la salle, Guillaume Cornut a demandé leur avis à des responsables de la communauté antillaise.«Des amis, comme l’écrivain guadeloupéen Claude Ribbe, m’ont dit que c’était un hommage à la communauté que de conserver ce nom». «C’est un nom qui appartient à la salle, à son histoire. Il fait honneur à la communauté antillaise, qui est très fière de ce lieu associé à une période heureuse»,.

Le Bal Nègre dans l’histoire

Le Bal Nègre est un célèbre ancien cabaret dansant antillais et club de jazz du Paris des Années folles, créé en 1924 par Jean Rézard des Wouves, au 33, rue Blomet dans le quartier Necker du 15e arrondissement de Paris, à l’ouest de Montparnasse.

Le bâtiment qui l’abrite et qui a connu d’autres utilisations avant et après le Bal Nègre est, début 2015, en cours de rénovation et reconstruction partielle, en vue de sa réouverture en tant que salle de concert de près de trois cent places ambitionnant de renouer avec l’esprit du Bal Nègre de la grande époque.

Linda Messo
Linda Messo est originaire du Burundi et dispose d'un master en journalisme. Passionnée par les thématiques du développement elle est rédactrice pour Info Afrique depuis 2009 et impliquée depuis 2012 avec 3 autres médias en ligne dans la communication sur différents pays d'Afrique. Avec l'équipe d'origine du média elle sillonne les différents pays à la rencontre des entreprises, des états, des ONG et de la société civile pour donner la parole aux "Acteurs du Développement".