Egypte, contrats & développement pour plus de 35 milliards d’euros

Une communication optimale et des contrats importants, Al-Sissi à remporté son audacieux pari: relancer l’économie de l’Egypte…

La France avait déjà réussi à vendre ses avions de combat les rafales et à hauteur de 5 milliards d’Euros, et la c’est plus de 35 milliards de contrats qui sont proposés.
C’est donc à Charm El-Cheikh que tout s’est joué pour le président Sissi, tout avait été savamment orchestré et l’armée présente sur l’ensemble des sites sécurisait les déplacements. La France mais aussi de nombreuses nations étaient présentes et le focus sur le développement économique de l’Egypte était à son apogée.

Une nouvelle capitale économique sera construite à quelques kilomètres du Caire
Une nouvelle capitale économique sera construite à quelques kilomètres du Caire

Les 40 millions d’euros promis par l’Agence Française de Développement pour une centrale photovoltaïque semblaient bien moindre que les milliards qu’avancent les superpuissance du Moyen Orient.

L’accent est mis sur les actions de soutient de l’Egypte contre l’Etat Islamique. Personne n’est insensible au conflit qui touche la région et la peur d’une extension dans le secteur est sur toutes les lèvres. Les contrats sont donc un gage de remerciement pour le président Al Sissi qui se voit ainsi récompensé de son engagement clair contre les islamistes.

 

L’Egypte veut renouer avec la croissance comme ses voisins et frères Africains

4% c’est la moyenne de croissance de l’Afrique tout pays confondus… Et c’est justement le chiffre de l’économie Egyptienne. Personne ne s’y trompe, investir en Egypte reste un placement sur. Entre le tourisme et l’énergie les projets affluent et leurs financements ne sont pas des plus complexes.

Par exemple le nouveau canal de Suez dont les travaux doivent encore durer 5 ans et le coût s’élève à 9 milliards d’euros et dont le président à permis à la population Egyptienne de se porter acquéreur de parts entre 10 et 80 euros. Si le ôût peut paraitre important il faut y ajuster les 10 millions d’emplois à la clef ce qui va réduire les 13% de chomage… Mais le plus séduisant reste la rentabilité puisque le canal rapportera selon les plus sérieuses estimations plus de 9 milliards d’euros par an en moins de 10 ans. Un projet ambitieux mais rentable et parfaitement orchestré en matière de financement national et international.

Les princes Saoudiens offres un financement à hauteur de 4 milliards d’euros.
La aussi un placement judicieux dans les infrastructures de développement d’un pays voisin et puissant.

Suivez l’intervention de Thierry Barbaut pour I24News.tv

L’Egypte souhaite mettre en avant sa puissance mais aussi son développement.

Le Caire est une des plus grande et dynamique ville d’Afrique avec 22 millions d’habitants et le pays compte plus de 90 millions d’habitants. Un pays tourné aussi vers l’Europe et l’Allemagne avec Siemens ainsi que la France avec le Rafale ne s’y trompent pas. Al Sissi est un bon client et il faut le choyer, sécurité et investissement sont donc au centre des négociations internationales.
Un coup de maitre fut aussi l’annonce d’une capitale administrative proche du Caire, une nouvelle ville en somme et budgété à plus de 45 milliards d’euros !

Thierry Barbaut
Info Afrique

 

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.