“Message de sang” la vidéo de l’horreur avec Hervè Gourdel

“Message de sang pour le gouvernement Français”, c’est le titre de l’horreur et de la vidéo posté sur les site Djihadistes…

C’est le groupe Jund al-Khilafa qui est auteur de la vidéo et de l’assassinat

“Jund al-Khilafa ou  Jound al-Khilafa est dirigé par Abou Abdallah Othmane el-Acimi est le groupe radical intégriste Algérien qui a décapité Hervé Gourdel”

Le summum de l’atrocité de ces groupes barbares est en ligne, bien sur chez Info Afrique nous ne diffuserons jamais ces contenus abominables.

Mise à jour: deux militaires Algériens ont été tués par des terroristes armés de Kalachnikov à 440 kms à l’ouest d’Alger le lundi 29 Septembre 2014.

La stratégie est claire: faire peur et propager angoisse et stress chez toutes les personnes et pays visés. Et bien sur l’effet est au rendez-vous. C’est la aussi l’abominable décalage entre les paroles et les actes. Le message va prendre une dimension internationale et ternir une fois de plus l’image de l’Algérie.

“l’otage, Hervè Gourdel, agenouillé et les mains derrière le dos, entouré de quatre hommes armés et le visage dissimulé. En quelques mots, il témoigne de son amour pour sa famille.”

La vidéo, postée sur des sites jihadistes et fournie par le groupe Jund al-Khilafa est nommée “Message de sang pour le gouvernement français”, elle commence par des images de M. Hollande filmée au cours de la conférence de presse durant laquelle il a annoncé les frappes françaises contre l’EI en Irak.
Elle passe ensuite sur l’otage, agenouillé et les mains derrière le dos, entouré de quatre hommes armés et le visage dissimulé. En quelques mots, il témoigne de son amour pour sa famille.

“Internet 2.0 & Terrorisme: une arme incontrôlable” lire notre dossier

L’un des hommes du goupe Jund al-Khilafa lit ensuite un message dans lequel il dénonce l’intervention des “croisés criminels français contre les musulmans en Algérie, au Mali et en Irak” notamment.

La vidéo de Hervé Gourdel retenu par les intégristes en Algérie
La vidéo de Hervé Gourdel retenu par les intégristes en Algérie

Il affirme qu’au terme du délai accordé à la France pour cesser sa “campagne contre l’Etat islamique et sauver” son ressortissant, le groupe a décidé de le tuer “pour venger les victimes en Algérie et en soutien au califat”, proclamé par l’EI sur les régions qu’il contrôle en Irak et en Syrie.

 “La France continuera à combattre le terrorisme partout, les opérations militaires aériennes contre l’EI se poursuivront tout le temps nécessaire” a affirmé François Hollande à 19h20 le mercredi 24 Septembre

“Internet 2.0 & Terrorisme: une arme incontrôlable” lire notre dossier

 

Thierry Barbaut
Directeur de rédaction
Thierry Barbaut