21 pays d’Afrique du Nord et Moyen-Orient disposent de 1018 milliards $ de réserves de changes

« Il y a eu une forte augmentation de ces réserves en 2011 en raison des prix élevés du pétrole … ils devraient gagner près de 115 milliards de culminer à 1133 milliards $ à la fin de l’année 2012 » a indiqué un rapport de l’Arab Investment & Export Credit Guarantee Corporation.

L’Arabie saoudite possèdent les plus grandes réserves de devises étrangères dans la région à 538 milliards $ en fin de 2011.

L’Algérie apparaît comme seconde dans le classement avec 188,8 milliards en 2011. Ces réserves projetés à fin 2012 pourraient avoisiner 210,8 milliards $.

Irak arrive en troisième position avec près de 55,7 milliards qui devraient augmenter à près de 63,9 milliards à la fin de année.

Le rapport indique que des réserves de change pour le Liban de 30,5 milliards $, Egypte (26,6 milliards $), Maroc (23,4 milliards $), Koweit (23 milliards $), Qatar (17,8 milliards $).

Le classement ne prend pas en compte les réserves de la Libye, de la Somalie, de l’autorité palestinienne et d’Abu Dhabi.

Thierry Barbaut
Avec Agencecofin.com

Thierry Barbaut #Afrique #Numérique #innovation #impact #ODD. Directeur des écosystèmes innovants chez TACTIS. Expert en plateformes digitales de financement orienté projet et impact, économie, innovation, startup, entrepreneuriat, ODD, smartCity, e-Government. Observateur engagé et passionné de l'écosystème numérique en Afrique depuis 20 ans il est conseiller pour des entreprises, états, fondations ou banques. Auteur et conférencier sur l'Afrique, les sujets d'innovation et les nouvelles technologies, jury et instructeur sur les challenges pour les entreprises françaises et africaines de l'innovation. Thierry Barbaut a fondé Info Afrique en 2008 avec objectif de valoriser de manière positive l'économie et le numérique sur le continent. Thierry Barbaut a effectué plusieurs centaines de déplacements dans plus de 38 pays en Afrique.