21 pays d’Afrique du Nord et Moyen-Orient disposent de 1018 milliards $ de réserves de changes

« Il y a eu une forte augmentation de ces réserves en 2011 en raison des prix élevés du pétrole … ils devraient gagner près de 115 milliards de culminer à 1133 milliards $ à la fin de l’année 2012 » a indiqué un rapport de l’Arab Investment & Export Credit Guarantee Corporation.

L’Arabie saoudite possèdent les plus grandes réserves de devises étrangères dans la région à 538 milliards $ en fin de 2011.

L’Algérie apparaît comme seconde dans le classement avec 188,8 milliards en 2011. Ces réserves projetés à fin 2012 pourraient avoisiner 210,8 milliards $.

Irak arrive en troisième position avec près de 55,7 milliards qui devraient augmenter à près de 63,9 milliards à la fin de année.

Le rapport indique que des réserves de change pour le Liban de 30,5 milliards $, Egypte (26,6 milliards $), Maroc (23,4 milliards $), Koweit (23 milliards $), Qatar (17,8 milliards $).

Le classement ne prend pas en compte les réserves de la Libye, de la Somalie, de l’autorité palestinienne et d’Abu Dhabi.

Thierry Barbaut
Avec Agencecofin.com

Thierry BARBAUT - Numérique, économie, Afrique et développement
Thierry Barbaut est expert en stratégie numérique sur les projets en Afrique - #innovation #Afrique #Digital - Directeur Numérique et communication digitale de l'ONG La Guilde et l'Agence des Micro Projets depuis 2013. 20 années de pilotage de projets dans plus de 40 pays: eau, santé, éducation, agriculture, énergies renouvelables, entrepreneuriat et numérique. Auteur et conférencier sur l'Afrique et le numérique.