Merck inaugure ouvre sa plateforme régionale en Côte d’Ivoire

La filiale sera la plateforme régionale pour les opérations de Merck dans les pays francophones de l’Afrique Centrale et de l’Ouest

  • La filiale sera la plateforme régionale pour les opérations de Merck dans les pays francophones de l’Afrique Centrale et de l’Ouest
  • La société allemande de sciences et technologies a fait don de deux mini-laboratoires à la Côte d’Ivoire soutenant ainsi la lutte contre les médicaments contrefaits

Merck (MerckGroup.com), entreprise de pointe spécialisée dans les sciences et les technologies, annonce aujourd’hui l’ouverture officielle de sa filiale à Abidjan, Côte d’Ivoire, qui sera la plateforme régionale pour les opérations de la société dans les pays francophones de l’Afrique Centrale et de l’Ouest.

“Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire a montré une croissance continue, ainsi qu’une stabilité économique, politique et sociale. Le moteur de cette réussite étant une augmentation de la compétitivité et un progrès maintenu,(1)” a déclaré le Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, Président du Conseil d’Administration et du Conseil de la Famille d’E. Merck KG, lors de l’inauguration. “Nous sommes ravis d’ouvrir une filiale à Abidjan, qui sera notre première dans l’Afrique francophone subsaharienne.”

La filiale a été inaugurée par son Excellence, l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Côte d’Ivoire, Dr. Claus Auer en présence des  personnalités importantes du gouvernement ivoirien et du Dr. Stangenberg-Haverkamp et du Dr. Karim Bendhaou, Président de Merck pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest.

“Cette nouvelle implémentation nous permet de renforcer et de développer nos activités déjà existantes dans le pays et sera la plateforme pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone. Nous continuons à fournir des produits spécialisés et de haute qualité pour servir les patients et les aider à améliorer leur qualité de vie,” a rajouté le Dr. Bendhaou.

Depuis plusieurs années, la Côte d’Ivoire a montré une croissance continue, ainsi qu’une stabilité économique, politique et sociale

Merck a également fait don de deux mini-laboratoires (« minilabs ») dans l’objectif de soutenir la Côte d’Ivoire dans sa lutte contre les médicaments contrefaits. Les mini-laboratoires, permettant la détection des contrefaçons, sont produits par le “Global Pharma Health Fund” (GPHF), une organisation caritative créée et gérée par Merck.

De Gauche à Droite : Chokri Ahmadi, General Manager Ethiopia, Sudan and French Speaking Countries, Dr. Raymonde Goudou Coffie, H.E. Minister of Health and Public Hygiene, Dr. Karim Bendhaou, President of North & West Africa, Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, Chairman of the Executive Board and the Family Board of E. Merck KG, Dr. Claus Auer, the Ambassador of the Federal Republic of Germany to Côte d'Ivoire, Yiannis Vlontzos, Head of Intercontinental Region
De Gauche à Droite : Chokri Ahmadi, General Manager Ethiopia, Sudan and French Speaking Countries, Dr. Raymonde Goudou Coffie, H.E. Minister of Health and Public Hygiene, Dr. Karim Bendhaou, President of North & West Africa, Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, Chairman of the Executive Board and the Family Board of E. Merck KG, Dr. Claus Auer, the Ambassador of the Federal Republic of Germany to Côte d’Ivoire, Yiannis Vlontzos, Head of Intercontinental Region

“Nous avons le plaisir de confirmer que notre souhait d’établir un partenariat public-privé dans la lutte contre la contrefaçon se traduit par des mesures effectives incluant le don de minilabs ainsi qu’une participation active dans la campagne de sensibilisation menée par Madame la Ministre de la Santé et d’Hygiène Publique,” a déclaré le Dr. Bendhaou. La cérémonie de don a été honorée par la présence de Madame, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Claudine Ouattara et S.E. Madame la Ministre de la Santé et d’Hygiène Publique, Dr. Raymonde Goudou Coffie. Ces mini-laboratoires seront les premiers à être utilisés en Côte d’Ivoire.

“Ce don de Merck permettra de renforcer notre système de contrôle des médicaments. Les populations seront rassurées qu’elles investissent dans des médicaments sûrs, non dangereux et propres à la consommation,” S.E. Madame la Ministre de la Santé et d’Hygiène Publique a exprimé sa gratitude pour cette donation. “Les laboratoires compacts mobiles sont uniques dans le monde pour leurs capacités à détecter très rapidement les contrefaçons de manière rapide et fiable et le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique fait du contrôle qualité une priorité.”

Le combat de Merck contre les médicaments contrefaits fait partie de ces initiatives en matière de responsabilité d’entreprise dans le domaine de la santé. Beaucoup de personnes dans des pays à revenu faible et intermédiaire n’ont pas accès à des solutions de santé de haute qualité et Merck utilise son expertise et collabore avec des partenaires de référence afin de développer des solutions innovatrices pour ces patients.